Francis Ripert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Francis Ripert
Fonctions
Député français

(3 ans, 10 mois et 9 jours)
Circonscription 5e circonscription des Bouches-du-Rhône
Législature Ire (Cinquième République)
Successeur Pierre Doize
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance La Ciotat (Bouches-du-Rhône)
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès La Ciotat (Bouches-du-Rhône)
Nationalité Française

Francis Ripert, né le à La Ciotat (Bouches-du-Rhône) et mort le à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Francis Ripert est issu d’une famille provençale. Ses parents habitaient à La Ciotat, où il naît. Son père est Émile Ripert. Sa mère, Adrienne Gras, est la fille du docteur Gras, qui avait été maire de La Ciotat[1]. Francis a une sœur, Mireille, qui meurt à l'âge de 15 ans[1].

Il suit ses études secondaires au lycée Thiers de Marseille, où son père enseignait lorsqu'il était né[2]. Il rêve d'entrée à l'École navale, mais décide à faire des études de science politique à l'École libre des sciences politiques. Diplômé en 1936, il y effectue un doctorat[3].

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il s'inscrit au stage des avocats à la Cour d'appel de Paris, puis devient secrétaire du Président de l’Ordre des Avocats aux Conseils.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

En 1943, il est nommé maire de La Ciotat, sous le titre de Président de la délégation spéciale[3].

Il est élu député de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône le . Il occupe cette fonction jusqu'au . Il siège au titre des Paysans et indépendants[4].

Il est élu en 1968 membre de l'Académie de Marseille[5], succédant à Michel Carlini, maire de Marseille.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Francis Ripert a une sœur, Mireille Ripert, née en 1914, qui meurt à l'âge de 15 ans[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Emile RIPERT - sa vie - son œuvre - », sur www.emile-ripert.eu (consulté le )
  2. Maurice Gontard, Histoire des lycées de Marseille, Edisud, (ISBN 978-2-85744-133-5, lire en ligne)
  3. a et b Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille, « HISTOIRE DU FAUTEUIL 8 DE L’ACADEMIE DE MARSEILLE », Académie des Sciences, Lettres et Arts de Marseille,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  4. « Francis Ripert - Base de données des députés français depuis 1789 - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le )
  5. « Francis Ripert (1911-1997) », sur data.bnf.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]