Francis Rapp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rapp.
Francis Rapp
Francis Rapp par Claude Truong-Ngoc février 2014.jpg
Francis Rapp en février 2014.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Francis Jean Joseph RappVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de
Distinctions

Francis Rapp, né le à Strasbourg, est un Médiéviste et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médiéviste et historien de l’Alsace, Francis Rapp est reçu premier à l’agrégation d’histoire en 1952[1], spécialiste de l’Allemagne médiévale, il fut jusqu’à sa retraite professeur d'histoire du Moyen Âge à l’université Marc-Bloch de Strasbourg.

En 1993, Francis Rapp succède à Emmanuel Laroche à l’Académie des inscriptions et belles-lettres[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive
  • L'Église et la vie religieuse en Occident à la fin du Moyen Âge, P.U.F., coll. "Nouvelle Clio", 1971. (ISBN 978-2130505396)
  • Les origines médiévales de l'Allemagne moderne. De Charles IV à Charles Quint (1346-1519), Aubier, 1989, (ISBN 978-2700722246)
  • Le Saint-Empire romain germanique, d'Otton le Grand à Charles Quint, Point Histoire, Seuil, 2003, (ISBN 978-2020555272)
  • Maximilien d'Autriche, Tallandier, 2007 (ISBN 978-2-84734-053-2)

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Commandeur de l'ordre national du Mérite

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]