Francis Rapp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rapp.
Francis Rapp
Francis Rapp par Claude Truong-Ngoc février 2014.jpg
Francis Rapp en février 2014.
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Francis Jean Joseph RappVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Distinctions

Francis Rapp, né le à Strasbourg, est un médiéviste et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médiéviste et historien de l’Alsace, Francis Rapp est reçu premier à l’agrégation d’histoire en 1952[1], spécialiste de l’Allemagne médiévale, il fut jusqu’à sa retraite professeur d'histoire du Moyen Âge à l’université Marc-Bloch de Strasbourg.

En 1993, Francis Rapp succède à Emmanuel Laroche à l’Académie des inscriptions et belles-lettres[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive
  • L'Église et la vie religieuse en Occident à la fin du Moyen Âge, P.U.F., coll. "Nouvelle Clio", 1971. (ISBN 978-2130505396)
  • Les origines médiévales de l'Allemagne moderne. De Charles IV à Charles Quint (1346-1519), Aubier, 1989, (ISBN 978-2700722246)
  • Le Saint-Empire romain germanique, d'Otton le Grand à Charles Quint, Point Histoire, Seuil, 2003, (ISBN 978-2020555272)
  • Maximilien d'Autriche, Tallandier, 2007 (ISBN 978-2-84734-053-2)

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Commandeur de l'ordre national du Mérite

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]