Francis Mizio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Mizio
Naissance (54 ans)
Melun, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Francis Mizio (né le à Melun), ancien journaliste notamment au quotidien Libération, est un écrivain français, plus particulièrement « spécialisé » sans que cela soit systématique, dans l'humour noir burlesque ou caustique, la satire, le pamphlet, quel que soit le genre littéraire, quoiqu'il soit classé souvent en polar, roman noir ou en SF. Il est également critique, chroniqueur, journaliste, nouvelliste, auteur de théâtre, auteur jeunesse (livres documentaires), scénariste (BD), anthologiste, etc.

Depuis quelques années il est également formateur en écriture journalistique et multimédia, et en stylistique journalistique ou littéraire. Il anime de nombreux ateliers d'écriture pour des médiathèques, écoles, organismes de formation, associations, universités ou enfin à titre personnel.

Certains de ses ouvrages ont été traduits dans une quinzaine de langues.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant d'entamer sa carrière d'auteur, il a exercé nombre de métiers alimentaires. Il fut par la suite journaliste d'entreprise pour une grande banque, maquettiste PAO à Télérama, pigiste au Nouvel Observateur, puis à Libération à la rubrique Multimédia, au début de l'ère Internet en France. De même, il a participé activement à la célèbre revue Univers Interactif dirigé par Ariel Wizman.

C'est en 1998 qu'il décide de se consacrer à l'écriture, gagnant sa vie grâce à des activités littéraires (romans, nouvelles) ou paralittéraires (ateliers d'écriture en centres sociaux, prisons, établissements scolaires ; concepts de dessins animés ; chroniques ; humeurs ; billets ; BD pour enfants ; théâtre burlesque, dialogues, scénarios de cinéma...). Il déclare renoncer définitivement à l'écriture en 2002, et s'en exprime dans son récit d'autofiction Buffet à volonté (Éd. Par hasard 2003) ainsi que dans divers entretiens dans la presse et sur le Web.

Francis Mizio a tenu quelque temps un blog satirique sur le site d'informations Rue89, intitulé Le Système gesticulatoire et une chronique hebdomadaire humoristique Vis Comica sur le site littéraire du Nouvel Observateur, le Bibliobs.

Après un passage dans une administration ministérielle (de 2003 à 2008), épisode caricaturé dans son roman D'un point de vue administratif (Baleine/La Martinière 2008), il a toutefois repris ses activités d'auteur pour se consacrer entre autres à des livres humoristiques "concepts", du scénario audiovisuel, du théâtre, du documentaire, de l'animation d'ateliers d'écriture, des interventions en milieu socio-culturel, et la conception de spectacles, pièces de théâtre et animations diverses.

Francis Mizio demeure actuellement à Nantes où il est formateur et animateur d'ateliers d'écriture, et intervenant à l'Université au département Info&Com, entre autres multiples activités. Il s'adonne également à des formes "live" d'animations liées à l'écrit, l'image et la littérature. Entre autres animations personnelles, il a donné plusieurs conférences humoristiques sur Enio Morricone avec le groupe de jazz "Lulu La Nantaise" et avec Lalie Walker, écrivain, a déclaré l'indépendance de l'Ile de Nantes le 28 septembre 2011, comme point de départ d'un atelier de réécriture imaginaire de l'histoire ouvert à tous sous forme de scène ouverte qui a duré 2 ans.

Il est actuellement journaliste et chroniqueur humoristique pour le webzine Terri(s)toires (avec la rubrique "Carrément à l'Ouest"[1]).

Engagement politique[modifier | modifier le code]

En 2012, il soutient Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Santé par les plantes (Éditions La loupiote en 1997, Éditions Gallimard, coll. « Série noire », 1999 -épuisé. Rééd. 3e version revue, Éditions Après la Lune, nov. 2010. Edition poche ActuSF, collection Hélios noir, 2015)
  • La Vie ultra-moderne (Éditions Baleine en 1998, Coll. Macno)
  • L'agence Tous-Tafs (Flammarion, 1999, J'ai Lu 2003 -épuisé)
  • Tout ce qui tombe du ciel (Mango, 1999 -épuisé. Réédition réécrite en 2011 en ebook. Réédition réécrite Edition poche ActuSF, collection Hélios noir, 2017)
  • Domo Dingo (J'ai Lu, 2000 -épuisé)
  • Twist Tropique (Baleine grand format en 2001, Le Seuil, coll. Point Virgule 2003 -épuisé en version Seuil)
  • Buffet à volonté (Par hasard, 2003 -épuisé)
  • Pizza sur la touffe (Suite noire n° 16 - Éditions La Branche, 2007)
  • Sans temps de latitude (Éditions Baleine, coll. « Le Poulpe » - La Martinière, 2007)
  • D'un point de vue administratif (Éditions Baleine - La Martinière, 2008)

E.books[modifier | modifier le code]

  • Nuit Câline (Ed. Sycomor, Ebook Mobipocket, 2001)
  • La Psy bien fidèle (Ed. Robert ne veut pas lire, Montréal, 2008)
  • Tout ce qui tombe du ciel (Le Gaulois Nomade, 2011. Réédition réécrite sur Kindle Amazon)
  • La Santé par les plantes (édition revue et corrigée pour la réédition en ebook. Ed. Multivers, 2014)

Nouvelles (recueils) ou novellas[modifier | modifier le code]

  • Le Pape de l'art pauvre (Ed. La loupiote, 1996 -épuisé)
  • La Cosmogonie Macroqa (avec Olivier Balez, Éditions Treize Etrange, 1998 -épuisé)
  • Un quart d'heure pas plus (Librio Noir, 1998, -épuisé)
  • Les hommes préfèrent les sondes (Ed. Baleine, coll. "Série Grise", 2000)
  • Voir le bug et frémir (livre d'artiste de Jean-Paul Riuz, Éditions Jean-Paul Riuz, 2002)
  • La Vie point barre (Manuscrit.com, 2003, -épuisé)
  • Arrêtez d'arrêter (Atelier In8 Éditions, 2008)
  • On ne tire pas sur une ambulance (Atelier In8 Éditions, 2010)
  • Alfonso Vermot y Carambar (avec Jean-Bernard Pouy ; Jean-Paul Rocher éditeur, 2010)

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Pieuvre à la Pouy (avec Florence Cestac. Éditions six pieds sous terre, 2004 (ISBN 2-910431-46-0)

Recueils de chroniques, essais humoristiques, pastiches, parodies[modifier | modifier le code]

  • Mamie au mulot (chroniques parues dans Libération, Seuil, coll. Point Virgule, 2001 -épuisé)
  • Comment les araignées d'eau donnent un sens à l'existence et pourquoi il faut répandre la Contemplation Gerritique™©® pour sauver le monde (AdK éditeur, 2007).
  • Le Livre à lire aux toilettes (Éditions de l'Hèbe, 2008)
  • Êtes-vous fort en argot (Livre quizz, avec Jean-Bernard Pouy. Larousse, novembre 2010)

Livres pour la jeunesse (romans essais)[modifier | modifier le code]

  • Trafic ignoble (collection Le Furet, Albin Michel, 2001 -épuisé)
  • Pas de bol pour Padbol (avec David Scrima, Magnard, 2002 -épuisé)
  • Un job tranquille (avec Théo Ebel, Magnard, 2002 -épuisé)
  • L'Encyclopédie des rebelles, insoumis et autres révolutionnaires (avec Anne Blanchard et Serge Bloch, Gallimard Jeunesse, 2009)
  • L'Encyclopédie des héros, icônes et autres demi-dieux (avec Jean-Bernard Pouy, Anne Blanchard et Serge Bloch, Gallimard Jeunesse, 2012)

Travaux littéraires[modifier | modifier le code]

  • Privés de futur (avec Gilles Dumay, anthologie de nouvelles de science-fiction. Éditions du Belial, 2000)
  • Hong Kong, approches littéraires (avec Annie Curien, portraits d'écrivains. Éditions You Feng, 2004)
  • L'Horloge et le Dragon (avec Annie Curien, anthologie de nouvelles hongkongaises, Éditions Caractères, 2006)

Bibliographie et autres sources[modifier | modifier le code]

La plupart des informations provient des récits d'autofiction "Buffet à volonté" et "D'un point de vue administratif", des interviews et des sites Web de l'auteur, lesquels sont abondants et où il affiche son goût pour la transparence.

  • Interviews et dossiers du site littéraire/librairie en ligne Bibliosurf
  • Les Crimes de l'année, publication de la Bibliothèque de littérature policière (BILIPO) : n° 6, 7, 8 et 12.
  • Claude Mesplède (dir.), Dictionnaire des littératures policières, vol. 2., Joseph K, « Temps noir », 2003.
  • Ouest-France (31 mars 2008) : « Francis Mizio : l'humoriste noir ».

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. La chronique "Carrément à l'Ouest" sur Terri(s)toires : http://www.terristoires.info/carrement-a-louest
  2. « 100 auteurs de polar votent Mélenchon », sur humanite.fr,