Francis Louis Fassitt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Louis Fassitt
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Drapeau : États-Unis New York
Décès (à 69 ans)
Drapeau : France Nice
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - F(1) - -

Francis Louis Fassitt est un joueur de tennis amateur né le 14 mars 1859 à New York. Il a atteint la finale du Championnat de France de tennis 1892, deuxième édition du tournoi qui deviendra les Internationaux de France de tennis, et s'est incliné contre le Français Jean Schopfer. Il est décédé au 20 rue Cronstadt à Nice le 4 novembre 1928[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il habitait au 45 Wall Street New York. Sa mère Marie Louise Mortimer (fille de John Mortimer Jr.) étant invalide depuis les années 1890 elle s'installe à Nice pour le climat. Francis Louis Fassitt fait donc de régulier aller retour entre Nice et les États-Unis puis s'installe finalement lui-même vers 1898 en France à Paris et à Nice[2]. Il a été étudiant à Lausanne entre 1875 et 1879.

Son père Louis M. Fassitt est né à Philadelphie en 1826 et décédé à Englewood près de New York en 1883. Ses grands-parents paternels sont James Fassitt né à Worcester County en 1779 et décédé à Philadelphie en 1852 et Margaret Langstroth née en 1786 à Philadelphie et décédée en 1872 à Philadelphie[3].

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

Finale en simple messieurs[modifier | modifier le code]

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 1892[4] Drapeau : France Championnat de FranceParis G. Chelem Terre (ext.) Drapeau : France Claude Anet 6-2, 1-6, 6-2

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. familysearch.org
  2. rootsweb.ancestry.com
  3. rootschat.com
  4. Ce résultat est celui de la petite finale (« all comers' final »), le vainqueur de l'année précédente ne s'étant pas aligné pour la grande finale (« challenge round ») à laquelle il était directement qualifié.