Francis Clifford (auteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Francis Clifford.
Francis Clifford
Nom de naissance Arthur Leonard Bell Thompson
Naissance
Bristol, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès (à 57 ans)
Weybridge, Surrey, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Francis Clifford, nom de plume d'Arthur Leonard Bell Thompson, né le à Bristol en Angleterre et mort le à Weybridge dans le Surrey, est un écrivain britannique, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1928 à 1935, il fait des études au Christ’s Hospital de Bristol, puis travaille comme agent commercial jusqu'en 1939 avant de participer pendant la Seconde Guerre mondiale à la campagne de Birmanie jusqu'en 1943. Plusieurs fois blessé, il est décoré de l'ordre du Service distingué. Après la guerre, il travaille comme journaliste de 1946 à 1959. Pendant cette période, il se convertit au catholicisme, « ce qui explique le comportement parfois moralisateur de ses protagonistes et une certaine analogie de son œuvre avec celle de Graham Greene à qui il emprunte certains thèmes et types de personnages, notamment les héros tourmentés »[1], selon Claude Mesplède.

En 1953, il publie son premier roman Le Pont sur le Nam-Tung (Honour the Shrine). Le Salaire de la pitié (Act of Mercy), publié en 1959, se déroule dans un pays imaginaire d'Amérique du Sud où après un coup d’état, Tom Jordan, résident anglais pacifiste, découvre le président destitué blessé dans sa voiture. Il décide de lui faire franchir la frontière, mais bloqué à un barrage, il est obligé de tuer. Ce roman est adapté au cinéma en 1962 dans un film britannique réalisé par Anthony Asquith sous le titre Sept heures avant la frontière (Guns of Darkness). Chantage au meurtre (The Naked Runner), paru en 1966, est également adapté dans un film britannique réalisé sous le titre éponyme par Sidney J. Furie, avec Frank Sinatra.

Francis Clifford est lauréat à deux reprises du Silver Dagger Award pour À chacun son mensonge (Another Way of Dying) et Grosvenor Square Goodbye.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Honour the Shrine (1953)
    • Le Pont sur le Nam-Tung, collection Fleuve noir, coll. Feu no 64 (1967)
  • The Trembling Earth (1955)
  • Overdue (1957)
  • Something to Love (1958)
  • Act of Mercy (1959) (autre titre Guns of Darkness)
    • Le Salaire de la pitié, Casterman (1971)
  • Battle is Fought to Be Won (1960)
    • L'Étrange Victoire, Casterman (1965)
  • Time is an Ambush (1962)
    • Reviendrez-vous demain ?, Casterman (1973)
  • The Green Fields of Eden (1963)
    • Le Jeu de la mort et du hasard, Casterman (1966)
  • The Hunting Ground (1964)
    • Le Terrain de chasse, Gallimard, Série noire no 966 (1965)
  • Third Side of the Coin (1965)
    • De trois choses l'une, Casterman (1968)
  • The Naked Runner (1966)
    • Chantage au meurtre, Casterman (1967) ; réédition, J'ai lu no 359 (1970)
  • All Men Are Lonely Now (1967)
    • Trahison sur parole, Casterman (1969) ; réédition, J'ai lu no 388 (1971)
  • Another Way of Dying (1968) - Silver Dagger Award
    • À chacun son mensonge, Casterman (1970)
  • The Blind Side (1971)
    • Un soir à Evensham, Casterman (1972)
  • A Wild Justice (1972)
    • L'Irlandaise, Casterman (1973)
  • Amigo, Amigo (1973)
    • Amigo, Amigo, Gallimard (1977)
  • Grosvenor Square Goodbye (1974) (autre titre Good-Bye and Amen) - Silver Dagger Award
  • Drummer in the Dark (1976)
  • Desperate Journey (1979)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des littératures policières, volume 1

Liens externes[modifier | modifier le code]