Francis Claude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Claude
Nom de naissance Charles Saüt d'Abestera
Naissance
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 84 ans)
Villebéon[1] (Seine-et-Marne)
Profession Acteur
Scénariste
Parolier
Directeur artistique
Films notables Vive Henri IV, vive l'amour
Hardi ! Pardaillan
Séries notables Messieurs les jurés

Francis Claude, nom d'artiste de Charles Marie Ferdinand Saüt d'Abestera, est un acteur, scénariste, parolier et directeur artistique français, né le à Paris 4e et mort le à Villebéon[1] (Seine-et-Marne).

Biographie[modifier | modifier le code]

Humoriste à Nice pendant la guerre, il crée le fameux duo humoristique « Darrigade et Fouziquet », deux compères ruraux qui commentent de façon caustique l'actualité et les travers de notre société.

Dans les années d'après-guerre il est producteur d'émissions radiophoniques à Paris-Inter, puis fonde avec son ami Léo Ferré le cabaret « Quod Libet » à Saint-Germain-des-Prés, puis « Le Trou » au Quartier Latin. En 1949, il reprend le « Cabaret Thermidor », situé à côté du Palais-Royal sur la rive droite, qu'il rebaptise Milord l'Arsouille et dirige jusqu'en 1963.

C'est au Milord l'Arsouille que Francis Claude révèle Serge Gainsbourg en incitant celui-ci à monter sur la scène de son cabaret pour y interpréter ses chansons. Il programme aussi Jacques Brel et Guy Béart à leurs débuts.

Il a été marié avec la chanteuse Michèle Arnaud, qui lui a été présentée par Léo Ferré. Avec ce dernier il a coécrit les paroles de plusieurs chansons, telles que « L'Île Saint-Louis » ou « La Vie d'artiste » (cette dernière étant devenue au fil du temps un classique du répertoire de Ferré).

Des années 1960 aux années 1980, il a été acteur et sa ressemblance avec les portraits que l'on connaît du roi Henri IV de France lui a valu d'incarner celui-ci dans plusieurs productions cinématographiques et télévisées.

Il est mort en 1989 à Villebéon, en Seine-et-Marne, où il possédait une maison.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le Livre pour nous deux, 45 poèmes d'amour, Firmin-Didot, 1942 (notice BnF no FRBNF31949895)
  • La Tête des uns, le Corps des autres, photos-montages de Jean Harold, préface de Jean Cocteau, commentaires de Francis Claude, Le Soleil noir, 1953 (notice BnF no FRBNF40362733)
  • Fais gaffe à ton stradivarius, autobiographie et portraits, Carrère, 1986 (ISBN 2868043143 et 9782868043146)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décédé à Villebéon selon Les Gens du Cinéma

Liens externes[modifier | modifier le code]