Francine Shapiro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Shapiro.
Francine Shapiro
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Distinguished Scientific Achievement in Psychology Award (d)
Prix Sigmund-Freud de psychothérapie ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Francine Shapiro, née à New York le , et morte le [1], est une psychologue américaine.

Elle est fondatrice de la méthode EMDR.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francine Shapiro naît dans la section de Brooklyn de l'East New York le . Elle est l'aînée de quatre enfants de Daniel et Shirley Shapiro[2].

En 1979, à l'âge de 30 ans, elle obtient un doctorat en littérature anglaise à l'université de New York, à partir de l'œuvre du poète Thomas Hardy, au moment où elle découvre l'EMDR de manière fortuite[3]. Fascinée par cette découverte, elle se réoriente par la suite en se consacrant à la recherche et au développement de cette nouvelle thérapie. Elle obtient un doctorat de Psychologie Clinique à la Professional School of Psychological Studies de San Diego.

Elle fut notamment chercheuse senior au Mental Research Institute à Palo Alto (Californie), Directrice Executive de l' EMDR Institute à Watsonville (Californie), fondatrice et Présidente émérite du Trauma Recovery EMDR Humanitarian Assistance Programs, une organisation à but non lucratif qui coordonne les interventions de soin post-traumatiques ainsi que des formations dans le monde entier[4].

Elle meurt à l'âge de 71 ans le dans une clinique médicale près de sa maison de Sea Ranch en Californie, au nord de San Francisco[2],[5].

Découverte de l'EMDR[modifier | modifier le code]

Francine Shapiro aurait découvert les bienfaits de l'EMDR lors d'une promenade dans un parc, au cours de laquelle elle balaye le paysage du regard, ce qui aurait atténué ses angoisses dues au cancer. Elle débute donc les essais cliniques d'abord sur un groupe de volontaires en 1987, puis sur des vétérans du Vietnam, en tant que psychologue au Mental Research de Palo Alto, avant d'en publier les résultats en 1989, formalisant cette méthode EMDR[6],[7],[8].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Award for Distinguished Scientific Achievement in Psychology décerné par la California Psychological Association
  • 2002 : Prix Sigmund-Freud de psychothérapie pour son apport à la psychothérapie
  • 2009 : Award for Outstanding Contributions to Practice in Trauma Psychology[9] décerné par l'APA

Publications[modifier | modifier le code]

en anglais 
  • Eye Movement Desensitization and Reprocessing: Basic Principles, Protocols, and Procedures. Guildford Press 2001 (ISBN 1-57230-672-6)
  • EMDR as an Integrative Psychotherapy Approach: Experts of Diverse Orientations Explore the Paradigm Prism. APA 2002 (ISBN 1-55798-922-2)
  • EMDR: The Breakthrough Therapy for Overcoming Anxiety, Stress and Trauma, Basic books, 2004 (ISBN 0-465-04301-1)
  • EMDR and Family Therapy Processes, Wiley, (ISBN 0-471-70947-6)
en français 

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. a et b (en) Benedict Carey, « Francine Shapiro, Developer of Eye-Movement Therapy, Dies at 71 », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  3. Jean-François Marmion, « "Comment j'ai découvert l'EMDR". Entretien avec Francine Shapiro »,
  4. (en) « curriculum vitae Francine Shapiro »
  5. Laurence Lemoine, « Francine Shapiro : décès de la créatrice de l'EMDR », Psychologies,‎ (lire en ligne)
  6. (en) Francine Shapiro, « Efficacy of the eye movement desensitization procedure in the treatment of traumatic memories »,
  7. Fiamma Luzzati, « “J’ai peur du noir” : quand une peur cache un traumatisme », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. Feriel Alouti, « Amnésie traumatique : “Deux minutes après m’être allongée sur la table de soin, j’ai revécu la scène” », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Award for Outstanding Contributions to Practice in Trauma Psychology »

Liens externes[modifier | modifier le code]