Francesco Vanni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vanni.

Francesco Vanni (Sienne, 1563 – Sienne, ) est un peintre italien de la période baroque et un graveur de l'école siennoise qui a subi les influences de Raphaël, de Federico Barocci et d'Annibale Carracci.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Vanni a comme maître son beau-père le peintre Arcangelo Salimbeni[1], ses études finies, il part à Bologne où il travailla peut-être avec Bartolomeo Passarotti.

Il se rendit à Rome vers 1579 où il entra en contact avec Giovanni De Vecchi[1], puis, dans les années 1590, revient à Sienne, où il se consacre à de nombreuses œuvres d'art sacré, commanditées pour respecter les nouveaux canons artistiques de la Contre-Réforme. Il réalise l'autel de Sant'Ansano, évangéliste et protecteur de la ville, dans le Dôme de Sienne et le maître-autel dans l'église San Niccolò in Sasso.

En 1595, il réalise une vue en plan de Sienne qui a été définie au XXe siècle comme « une photographie avant l'heure ». Par une adresse encore inusitée en son temps, la ville est vue « à vol d'oiseau » malgré les moyens rudimentaires des relevés topographiques de terrain en dépit des progrès de la Renaissance. Le plan est composé suivant une parfaite perspective axonométrique.

De 1600 au 1604 il est à Rome où il réalise un retable dans la Basilique Saint-Pierre.

Il est enterré dans l'église Saint-Georges de Sienne, et son monument funéraire, de son fils Raffaello Vanni, date de 1656.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Vierge et l'enfant, Sainte-Cécile et Sainte Agnès, Musée du Prado

Hommages[modifier | modifier le code]

  • En 1634, le portrait de Francesco Vanni est réalisé, posthume, et de source inconnue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Riccardo Spinelli, « Biographies », dans Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti, Paris, Editions Place des Victoires,‎ (ISBN 2-84459-006-3), p. 670
  2. a et b Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ (ISBN 2-84459-006-3), p. 378 et 600

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :