Francesco Robortello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Francesco Robortello (né en 1516 à Udine et mort en 1567) fut un philologue et un humaniste de la Renaissance italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Udine, Francesco Robortello professa les belles-lettres à l'université de Lucques, de Venise, de Padoue et de Bologne[1]. Il forma notamment Pomponio Torelli aux études critiques et littéraires à Padoue[2].

Il eut avec plusieurs savants, notamment avec Sigonius, des démêlés si vifs que le sénat de Venise se vit obligé de leur imposer silence à tous deux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Outre des éditions d'Eschyle, du pseudo-Longin, de la Tactique d'Élien, il a publié les ouvrages suivants :

  • De historica facultate disputatio, Florence, 1548 ;
  • De vita et victu populi romani sub imperatoribus Caesaribus Augustis, Bologne, 1559.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]