Francesco Dal Bosco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Francesco Dal Bosco
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
TrenteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Francesco Dal Bosco (né à Trente le mort dans la même ville le ) est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma italien

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesco Dal Bosco est présent dans la scène artistique italienne de 1976 à 1983, en partenariat avec Fabrizio Varesco, il fait partie des protagonistes de la scène théâtrale italienne d'avant-garde, réalisant de nombreux dans des théâtres et galeries d'art en Italie et en Europe[1],[2].

En 1982, il tourne à Bologne le long métrage La notte che vola, présenté aux festivals de Salsomaggiore et Rotterdam. Le film remporte le prix du meilleur film de recherche au Festival « Filmaker  » des cinéastes de Milan et a été projeté à la Cinémathèque française. En 1991, il réalise avec Stefano Consiglio La camera da letto, un film de neuf heures dans lequel Attilio Bertolucci lit son poème homonyme en entier devant la caméra. Le film a été projeté au Festival de Venise en 1992 et a été diffusé par Fuori Orario, sur RAI 3[1].

En 1993, il réalise la vidéo Francis Bacon, diffusée par la RAI 1 et publiée en VHS par Electa. En 1994, il réalise la vidéo 23 songs from the home présenté au Festival de Venise et à l'Institut culturel de Toronto. En 2001, il participe aux Festival de Berlin[3], Edimbourg, Brisbane, Singapour, Manille avec le long métrage Commesso Viaggiatore, avec Claudio Bigagli et Maddalena Crippa[1].

En 2003, il signe le documentaire Jackson Song, vidéo officielle de l'exposition de Jackson Pollock au Museo Correr à Venise. En 2006, il sort la vidéo Niente è vero Tutto è Permesso au Festival de Pesaro. En 2008, il réalise à Rome le film Apocalisse, présenté au Today Festival di Trento et au Cinespi à Louvain-la-Neuve en Belgique. En 2012, il signe avec Stefano Consiglio (it) le documentaire Il Centro, produit avec la BiBi Film de Rome et RAI 3[1].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • (it) Francesco Dal Bosco, Daniele Costantini, Nuovo Cinema inferno «libro-intervista sul cinema di Dario Argento », Pratiche Editrice,

Source de traduction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (it) « Addio al cineasta trentino Francesco Dal Bosco. Un male incurabile lo ha portato via all'età di 63 anni », sur il Dolomiti, ildolomiti, (consulté le 26 février 2019).
  2. (it) « Addio al regista Francesco Dal Bosco », sur Trentino (consulté le 26 février 2019).
  3. (it) Laura Pugno, « Francesco dal Bosco », sur news.cinecitta.com, (consulté le 26 février 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]