Francesco Clemente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clemente.
Francesco Clemente
Francesco Clemente (San Francisco 1991).jpg

Francesco Clemente
(San Francisco, 1991)

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (65 ans)
NaplesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Livre d'artiste, 1981, musée CODA.

Francesco Clemente ( à Naples- ) est un artiste et peintre italien, représentatif de la mouvance trans-avant-garde.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Né à Naples le 23 mars 1952 dans une famille d'origine aristocratique, Francesco Clemente se prédestine à l'architecture et part étudier à Rome, à La Sapienza au début des années 1970. Il abandonne finalement ses études pour se concentrer sur la peinture et le dessin. Suivent alors dans les années 1970 une série de voyages où il puise une grande inspiration, aussi bien artistique que spirituelle. Au début des années 1980, marié et père de famille, il s'installe à New York.

L'œuvre de Clemente[modifier | modifier le code]

Rome : la Trans-avant-garde[modifier | modifier le code]

C'est alors qu'il est étudiant à Rome que Francesco Clemente fait la connaissance de Cy Twombly et Alighiero Boetti qui seront pour lui des influences déterminantes. Son style se précise avec des œuvres intensément subjectives, liées aux corps, le sien, celui des femmes, déformés, mutilés ainsi qu'à la sexualité ; réalisés avec une riche palette de couleurs. En 1979, il s'associe au mouvement Trans-avant-garde (avec entre autres Sandro Chia) et devient un chef de file du « retour à la figuration ».

Madras : l'influence orientale[modifier | modifier le code]

En 1972, Clemente suit Boetti en Afghanistan où il produira une série de pastels. Mais c'est surtout ses voyages en Inde qui vont marquer son œuvre. Il s'inspire de l'art et du folklore du pays, particulièrement remarquable dans nombre de ses travaux et matériaux utilisés. Il travailla à plusieurs reprises en collaboration avec des artistes indous.

New York : la reconnaissance[modifier | modifier le code]

Il s'installe aux débuts des années 1980 à New York avec sa famille où il produit la plupart de ses toiles à la peinture à l'huile, aux connotations violentes, expressionnistes et quasi-mystiques. Il se mêle également aux artistes new-yorkais du moment, notamment dans sa participation à des projets collectifs regroupant Jean-Michel Basquiat et Andy Warhol en 1984.

Quelques expositions de Francesco Clemente[modifier | modifier le code]

Travaux annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]