Aller au contenu

Francesco Bagnaia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Francesco Bagnaia
Image illustrative de l’article Francesco Bagnaia
Francesco Bagnaia à Portimão en 2021.
Biographie
Surnom Pecco
Date de naissance (27 ans)
Lieu de naissance Drapeau de l'Italie Turin, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Carrière professionnelle
Années d'activité 2013 -
Équipe Drapeau de l'Italie Pramac Racing (2019-2020)
Drapeau de l'Italie Ducati Lenovo Team (2021-)
Numéro 1
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
MotoGP 94 18 22 40
Moto2 36 6 8 16
Moto3 69 1 2 7
Palmarès
1er 2e 3e
MotoGP 2 1
Moto2 1

Francesco Bagnaia, dit Pecco Bagnaia, né le à Turin, est un pilote de vitesse moto italien, champion du monde Moto2 en 2018 avec l'équipe Sky Racing Team VR46. il rejoint l'année suivante l'écurie Pramac. Après un passage réussi chez l'écurie satellite, il rejoint l'écurie Ducati aux côtés de l'Australien Jack Miller pour la saison 2021. Lors de la saison 2022, Pecco Bagnaia décroche son premier titre en MotoGP avec Ducati. À la suite d'une bataille acharnée avec Jorge Martin, Francesco Bagnaia conserve son titre de champion du monde en 2023.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

En 2012, il termine troisième du championnat d'Espagne de vitesse Moto3.

2013-2016 : Moto3[modifier | modifier le code]

Il participe au championnat du monde Moto3 pour le Sky Racing Team by VR46 de Valentino Rossi en 2014 après une pige dans le Team Italia. En 2015 et 2016, il pilote au sein de l'équipe Mahindra Mapfre. Le , il gagne son premier Grand Prix aux Pays-Bas, sur le circuit d'Assen à la suite d'une magnifique bataille avec ses compères italiens et le jeune Français Jules Danilo[réf. nécessaire].

Carrière Moto2[modifier | modifier le code]

2017 : Rookie de l'année[modifier | modifier le code]

Il rejoint en 2017 la catégorie Moto2 au guidon d'une Kalex avec laquelle il termine 5e au championnat du monde. En 2018, il devient champion du monde Moto2 avec près de huit victoires, loin devant son dauphin, avant de s'engager en MotoGP chez Ducati Pramac.

2018 : Champion Moto2[modifier | modifier le code]

Bagnaia remporte huit épreuves durant la saison. En novembre, lors de l'avant-dernière manche de l'année disputée en Malaisie, il obtient la troisième place du Grand Prix, ce qui lui permet d'avoir suffisamment d'avance sur son plus proche concurrent au championnat du monde, Miguel Oliveira et donc d'être titré[1].

Carrière MotoGP[modifier | modifier le code]

2019-2020 : Début en MotoGP avec Pramac Racing[modifier | modifier le code]

Francesco Bagnaia derrière Marc Márquez et Franco Morbidelli au Grand Prix d'Espagne en 2020.

Pour la saison 2019, il intègre le team Ducati Pramac qui engage deux motos dans le championnat MotoGP. Jack Miller est son coéquipier[2]. L'écurie conserve les deux pilotes pour l'année suivante.

Le , il monte sur son premier podium en MotoGP sur le circuit de Misano en terminant deuxième derrière Franco Morbidelli[3]. Une semaine plus tard, toujours sur le même circuit, alors que Pecco était en tête, il chute à cinq tours laissant Maverick Vinales remporter le Grand Prix[4]. Le , Ducati annonce que Bagnaia sera pilote officiel pour la saison suivante[5].

2021 : Transfert dans le Team Ducati et Vice-champion du monde[modifier | modifier le code]

Le , il remporte le Grand Prix d'Aragon, sa première victoire en MotoGP[6].


2022 : Champion du monde[modifier | modifier le code]

Au Grand Prix de Valence, Bagnaia remportera ensuite son premier titre de champion du monde dans la catégorie reine et entrera dans l'histoire en complétant la plus grande révision de points (avec 91 points de retard) pour un vainqueur du championnat de l'histoire.

C'était aussi la première pour un pilote Ducati en 15 ans et la première pour un pilote italien depuis Valentino Rossi en 2009.

2023[modifier | modifier le code]

Bagnaia remporte son deuxième titre de champion du monde en s'imposant au Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2023 tandis que son rival Jorge Martín a chuté. Il succède donc à Marc Marquez comme dernier pilote à avoir remporté deux titres d'affilée en MotoGP.

2024[modifier | modifier le code]

En mars 2024, Ducati Corse annonce l'extension du contrat de Francesco Bagnaia jusqu'en fin d'année 2026[7].

Résultats[modifier | modifier le code]

Par saison[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Grand Prix moto d'Italie 2024)

Année Catégorie Moto Courses Victoires Podiums Poles MT Points Position
2013 Moto3 FTR Honda 17 0 0 0 0 0 NC
2014 KTM 16 0 0 0 1 50 16e
2015 Mahindra 18 0 1 0 1 76 14e
2016 18 2 6 1 0 145 4e
2017 Moto2 Kalex 18 0 4 0 0 174 5e
2018 18 8 12 6 3 306 1re
2019 MotoGP Ducati 18 0 0 0 0 54 15e
2020 11 0 1 0 2 47 16e
2021 18 4 10 6 4 252 2e
2022 20 7 10 5 3 265 1re
2023 20 7 15 7 3 467 1re
2024 * 7 4 5 0 153
Total 199 32 63 25 17 1989

*Saison en cours.

Par catégorie[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Grand Prix moto de la Communauté valencienne 2022)

Catégorie Année 1er GP 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Poles MT Points Titres
Moto3 2013 - 2016 Drapeau du Qatar QAT 2013 Drapeau de la France FRA 2015 Drapeau des Pays-Bas NED 2016 69 2 7 1 2 271 0
Moto2 2017 - 2018 Drapeau du Qatar QAT 2017 Drapeau de l'Espagne ESP 2017 Drapeau du Qatar QAT 2018 36 8 16 6 3 480 1
MotoGP 2019 - Drapeau du Qatar QAT 2019 Drapeau de Saint-Marin RSM 2020 Drapeau de l'Aragon ARA 2021 67 11 20 11 9 618 1
Total 2013 - 172 21 43 18 14 1369 2

Par course[modifier | modifier le code]

Sais Cat Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 Clas Pts
2013 Moto3 FTR Honda QAT
23
AME
22
SPA
26
FRA
20
ITA
24
CAT
17
NED
26
GER
30
IND
Ab.
CZE
28
GBR
Ab.
RSM
Ab.
ARA
17
MAL
16
AUS
Ret
JPN
20
VAL
Ab.
NC 0
2014 KTM QAT
10
AME
7
ARG
Ab.
SPA
8
FRA
4
ITA
Ab.
CAT
10
NED
DNS
GER
DNS
IND
Ab.
CZE
17
GBR
21
RSM
Ab.
ARA
24
JPN
13
AUS
11
MAL
Ab.
VAL
16
16e 50
2015 Mahindra QAT
9
AME
Ab.
ARG
11
SPA
7
FRA
3
ITA
4
CAT
20
NED
11
GER
Ab.
IND
Ab.
CZE
12
GBR
Ab.
RSM
8
ARA
11
JAP
15
AUS
Ab.
MAL
17
VAL
13
14e 76
2016 QAT
3
ARG
23
AME
14
SPA
3
FRA
12
ITA
3
CAT
Ab.
NED
1
GER
10
AUT
11
CZE
Ab.
GBR
2
RSM
21
ARA
16
JAP
6
AUS
Ab.
MAL
1
VAL
Ab.
4e 145
2017 Moto2 Kalex QAT
12
ARG
7
AME
16
SPA
2
FRA
2
ITA
22
CAT
13
NED
10
GER
3
CZE
7
AUT
4
GBR
5
RSM
3
ARA
10
JAP
4
AUS
12
MAL
5
VAL
4
5e 174
2018 QAT
1
ARG
9
AME
1
SPA
3
FRA
1
ITA
4
CAT
8
NED
1
GER
12
CZE
3
AUT
1
GBR
C
RSM
1
ARA
2
THA
1
JAP
1
AUS
12
MAL
3
VAL
14
1er 306
2019 MotoGP Ducati QAT
Ab.
ARG
14
AME
9
SPA
Ab.
FRA
Ab.
ITA
Ab.
CAT
Ab.
NED
14
GER
17
CZE
12
AUT
7
GBR
11
RSM
Ab.
ARA
16
THA
11
JAP
13
AUS
4
MAL
12
VAL
DNS
15e 54
2020 SPA
7
ANC
Ab.
CZE
DNS
AUT
DNS
STY
DNS
RSM
2
EMR
Ab.
CAT
6
FRA
13
ARA
Ab.
TER
Ab.
EUR
Ab.
VAL
13
POR
Ab.
16e 47
2021 QAT
3
DOA
6
POR
2
SPA
2
FRA
4
ITA
Ab.
CAT
7
GER
5
NED
6
STY
11
AUT
2
GBR
14
ARA
1
RSM
1
AME
3
EMR
Ab.
ALR
1
VAL
1
2e 252
2022 QAT
Ab.
INA
15
ARG
5
AME
5
POR
8
SPA
1
FRA
Ab.
ITA
1
CAT
Ab.
GER
Ab.
NED
1
GBR
1
AUT
1
RSM
1
ARA
2
JAP
Ab.
THA
3
AUS
3
MAL
1
VAL
9
1er 265
2023 POR
11
ARG
166
AME
Ab.1
ESP
12
FRA
Ab.3
ITA
11
ALL
22
NED
12
GBR
2
AUT
11
CAT
DNS2
RSM
33
IND
Ab.2
JPN
23
IND
18
AUS
2
THA
2
7
MAL
33
QAT
25
VAL
15
1er 467

*Saison en cours

Palmarès[modifier | modifier le code]

Victoires en Moto3 : 2[modifier | modifier le code]

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2016 Grand Prix moto des Pays-Bas TT Circuit Assen Assen
Drapeau de la Malaisie Grand Prix moto de Malaisie Circuit international de Sepang Sepang

Victoires en Moto2 : 8[modifier | modifier le code]

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2018 Drapeau du Qatar Grand Prix moto du Qatar Circuit international de Losail Doha
Drapeau des États-Unis Grand Prix moto des Amériques Circuit des Amériques Comté de Travis
Grand Prix moto de France Circuit Bugatti Le Mans
Grand Prix moto des Pays-Bas TT Circuit Assen Assen
Drapeau de l'Autriche Grand Prix moto d'Autriche Circuit de Spielberg Spielberg
Grand Prix moto de Saint-Marin Circuit Marco Simoncelli Misano
Drapeau de la Thaïlande Grand Prix moto de Thaïlande Chang International Circuit Buriram
Drapeau du Japon Grand Prix moto du Japon Circuit de Motegi Motegi

Victoires en MotoGP : 18[modifier | modifier le code]

Année Lieu du Grand Prix Circuit Ville
2021 Drapeau de l'Aragon Grand Prix moto d'Aragon Circuit Motorland Aragon Alcañiz
Grand Prix moto de Saint-Marin Circuit Marco Simoncelli Misano
Grand Prix moto d'Algarve Autódromo Internacional do Algarve Portimão
Communauté valencienne Grand Prix moto de la Communauté valencienne Circuit de Valence Valence
2022 Drapeau de l'Espagne Grand Prix moto d'Espagne Circuit de Jerez Jerez de la Frontera
Drapeau de l'Italie Grand Prix moto d'Italie Circuit du Mugello Mugello
Grand Prix moto des Pays-Bas TT Circuit Assen Assen
Grand Prix moto de Grande-Bretagne Circuit de Silverstone Silverstone
Grand Prix moto d'Autriche Circuit de Spielberg Spielberg
Grand Prix moto de Saint-Marin Circuit Marco Simoncelli Misano
Drapeau de la Malaisie Grand Prix moto de Malaisie Circuit international de Sepang Sepang
2023 Grand Prix moto du Portugal Autódromo Internacional do Algarve Portimão
Grand Prix moto d'Espagne Circuit de Jerez Jerez de la Frontera
Drapeau de l'Italie Grand Prix moto d'Italie Circuit du Mugello Mugello
Grand Prix moto des Pays-Bas TT Circuit Assen Assen
Grand Prix moto d'Autriche Circuit de Spielberg Spielberg
Drapeau de l'Indonésie Grand Prix moto d'Indonésie Circuit de Mandalika Lombok
Communauté valencienne Grand Prix moto de la Communauté valencienne Circuit de Valence Valence

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. X. C., « Moto2 : la couronne pour Francesco Bagnaia », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  2. « Pramac Racing présente sa nouvelle livrée pour 2019 », sur fr.motorsport.com (consulté le ).
  3. « Bagnaia sauve l’honneur de Ducati à Misano », sur motogp.com, .
  4. « Misano 2, Bagnaia : J’ai touché quelque chose », sur gp-inside.com, .
  5. « MotoGP : Francesco Bagnaia pilote officiel Ducati en 2021, Johann Zarco chez Pramac Racing », sur lequipe.fr, .
  6. « Résultats et classements MotoGP 2021 - Motorsport.com », sur fr.motorsport.com (consulté le ).
  7. « Francesco Bagnaia prolonge chez Ducati », sur lequipe.fr, L'Équipe, .

Liens externes[modifier | modifier le code]