Francesca Lattuada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Francesca Lattuada

Naissance
Milan en Italie
Lieux de résidence France
Activité principale Chorégraphe et danseuse
Style Danse contemporaine

Francesca Lattuada, née à Milan en 1961, est une danseuse et chorégraphe italienne de danse contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

En parallèle à sa formation de danseuse, Francesca Lattuada suit des cours d'arts et de littérature aux Beaux-Arts de Milan. Après un spectacle de Carolyn Carlson à Venise, elle décide de s'orienter vers la danse contemporaine[1]. Elle vient en France en 1985 pour commencer sa carrière de danseuse et fonde sa propre compagnie Festina Lente en 1990. À cette époque elle travaille au Centre chorégraphique national du Havre, accueillie par Joëlle Bouvier et Régis Obadia.

Ses créations ne se limitent pas à la seule danse. Elle s'intéresse à d'autres arts populaire comme les marionnettes, les spectacles de rue ou le cirque. À ce titre, elle met en scène en 2001, La Tribu Iota, spectacle de fin d’études de l’École de cirque de Châlons-en-Champagne, sur une musique originale de Jean-Marc Zelwer[2],[3].

En 2017, c'est l'opéra qu'elle revisite, mettant en scène et chorégraphiant Le ballet royal de la nuit sous la direction musicale de Sébastien Daucé avec l'Ensemble Correspondances[4].

Chorégraphies principales et mise en scène[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Simplicissimus
  • 1991 : Hilarotragoedia
  • 1992 : Stultifera Navis
  • 1994 : Les dieux sont fâchés
  • 1995 : Carnaleva
  • 1996 : Zirkus
  • 1997 : Le Testament d’Ismaïl Zotos
  • 1997 : Mariages, mariages
  • 2000 : La donna é mobile
  • 2001 : La Tribu Iota
  • 2017 : Le ballet royal de la nuit


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francesca Lattuada a vraiment du nez, L'Humanité du 29 avril 2000.
  2. « En piste avec la Tribu iOta », sur ladepeche.fr (consulté le 21 septembre 2019)
  3. « La tribu iOta - Spectacle - 2001 », sur data.bnf.fr (consulté le 21 septembre 2019)
  4. « Nuit resplendissante | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le 21 septembre 2019)