Francesca Bellettini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Francesca Bellettini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (49 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Yves Saint Laurent, Prada, Morgan, Grenfell & Co. (en), Helmut Lang (en), Bottega Veneta, Gucci, Goldman SachsVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Francesca Bellettini, née le 18 avril 1970, est une dirigeante d'entreprise italienne. Elle est la Présidente-directrice générale du groupe Yves Saint Laurent depuis 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesca Bellettini naît le le 18 avril 1970[1] et grandit dans la ville de Cesena avec ses deux sœurs aînées ; son père est comptable d'une scierie tandis que sa mère est directrice d'école. Elle étudie l'économie et la gestion d'entreprise à l'université Bocconi à Milan, et passe cinq mois à l'université de Chicago[2].

Elle part ensuite à New York où elle suit une formation avec Goldman Sachs, puis à Londres. Elle travaille ensuite à la banque d'investissement Deutsche Morgan Grenfell où elle fait la connaissance de Patrizio Bertelli, PDG du groupe Prada ; elle entre au département de développement commercial du groupe en 1999. Elle travaille ensuite à Helmut Lang, Gucci puis Bottega Veneta en tant que directrice de la communication et du merchandising[2]. En juillet 2013, elle devient PDG du groupe Yves Saint Laurent en remplacement de Paul Deneve[3] et mène une politique de réorganisation drastique de l'entreprise[4]. Le groupe atteint notamment un chiffre d’affaires de 1,22 milliard d’euros en 2016 soit 25,3 % de hausse [5].

Elle est faite chevalier de la Légion d'Honneur en juillet 2018[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Francesca BELLETTINI », sur dirigeants.bfmtv.com (consulté le 22 juillet 2018)
  2. a et b (en) Elaine Sciolino, « Saint Laurent’s Power Woman », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2018)
  3. « Saint Laurent: Paul Deneve remplacé par Francesca Bellettini », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2018)
  4. (en) « Francesca Bellettini has achieved the impossible with Saint Laurent », European CEO,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2018)
  5. Caroline Rousseau, « Francesca Bellettini, la femme qui valait 1 milliard », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2018)
  6. « Légion d’honneur, la promotion du 14 juillet », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le 22 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]