Francesc de Paula Burguera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paula, Burguera et Escrivà.
Francesc de Paula Burguera
Francesc de P. Burguera.jpg
Francesc de Paula Burguera à Sueca en 2010.
Fonction
Membre du Congrès des députés
Circonscription électorale de Valence
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Partis politiques
Parti démocrate libéral du Pays valencien (d)
Unitat del Poble ValenciàVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Francesc de Paula Burguera i Escrivà, né le 13 juillet 1928 à Sueca (Espagne) et mort le 16 octobre 2015 à 87 ans, est un poète, dramaturge, homme politique, essayiste et journaliste valencianiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ami de Joan Fuster (lui aussi originaire de Sueca) depuis l'âge de 15 ans, il s'intéresse très tôt aux questions relatives au peuple valencien et à son avenir et défend une posture valencianiste proche de celui-ci, bien qu'éloignée de ses principes marxistes et plus proche d'une conception politique libérale. Poète dans un premier temps, puis dramaturge, il publie également dans divers journaux (Levante-EMV, Las Provincias, Madrid, Avui, El País, Saó) et pour l’agence de presse Europa Press des articles d'analyse politique.

Bulletin de vote de la liste d'UPV aux élections générales espagnoles de 1982, avec Burguera en tête.

À la fin du franquisme, pendant la Transition, il fonde avec Joaquín Muñoz Peirats le Parti démocrate libéral du Pays valencien (PDLPV), dont il est secrétaire général, et est élu député au Congrès en 1977 en intégrant la coalition de l'Union du centre démocratique (UCD). Lorsque l'UCD devient un parti, Burguera abandonne le groupe parlementaire centriste, intègre le groupe mixte puis fonde le Parti nationaliste du Pays valencien (PNPV) en octobre 1978[1]. Avec l'Agrupament d'Esquerres (« regroupement de gauches »), il débouche sur Unitat del Poble Valencià (UPV).

Il se retire de la politique en 1983 et poursuit son travail de journaliste.

En 1990 il publie És més senzill encara: Digueu-li Espanya[2], qui obtient le Prix d'essai Joan Fuster.

En 1998 il reçoit la Creu de Sant Jordi.

Entre 2005 et 2008 il préside la plate-forme civique Valencians pel Canvi.

Il continue de collaborer avec certains journaux de façon ponctuelle.

Francesc de Paula Burguera meurt le 16 octobre 2015 à l'âge de 87 ans[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ca) Vicent Flor, L'anticatalanisme al País Valencià : Identitat i reproducció social del discurs del "Blaverisme", Valence, Universitat de València, , 672 p. (ISBN 978-84-370-7648-5, lire en ligne), p. 176
  2. Le titre est une allusion facétieuse à l'essai de Josep Guia És molt senzill, digueu-li Catalunya (1985).
  3. (es) « Muere el ensayista y político valenciano Francesc de Paula Burguera », sur eleconomista.es, (consulté le 19 octobre 2015).
  4. (ca) « S’ha mort l’històric líder valencianista Francesc de Paula Burguera », sur vilaweb.cat, (consulté le 17 octobre 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]