Francesc Salvà i Campillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francesc Salvà i Campillo
Description de cette image, également commentée ci-après

Francesc Salvà i Campillo, par Eulogia Merle.

Naissance
Barcelone, Catalogne (Espagne)
Décès (à 76 ans)
Barcelone, Catalogne (Espagne)
Nationalité Drapeau de l'Espagne Espagnol
Domaines Médecine, physique, météorologie
Institutions universités de Valence, Huesca, Toulouse, Barcelone
Renommé pour électricité appliquée à la télégraphie

Francesc Salvà i Campillo ou Francisco Salvà y Campillo (Barcelone, Espagne, - Barcelone, Espagne, est un médecin, physicien, ingénieur espagnol d'origine catalane.

Biographie[modifier | modifier le code]

Francesc Salvà i Campillo est né le à Barcelone en Espagne. Il étudie la médecine successivement dans les universités de Valence, Huesca, Toulouse où il obtient son doctorat en médecine, et Barcelone. En 1773, il entre à l'Académie de médecine pratique, et en 1786, à l'Académie des sciences, toutes les deux situées à Barcelone. Il obtient plusieurs récompenses de l'Académie de médecine à Paris en 1787, 1789 et 1792. Il est connu comme un ardent défenseur et promoteur du vaccin contre la variole, découvert par Edward Jenner en 1796.

Francesc Salvà i Campillo est plus connu par ses travaux en électricité. En 1795, il fait des recherches sur l'électricité appliquée à la télégraphie. Il lit à l'Académie de médecine à Barcelone un mémoire intitulé "La electricidad aplicada a la telegrafía", dans lequel il affirmait la faisabilité de la télégraphie. En 1796, il fait une démonstration de télégraphie devant la Cour royale à Madrid. Salvà i Campillo propose l'installation d'une ligne télégraphique entre Alicante et Palma de Majorque, mais ce projet ne s'est pas réalisé. Malgré cela, ses découvertes sont reconnues par Guglielmo Marconi. Il est aujourd'hui considéré comme un des pionniers de la télégraphie électrique, et plus généralement des télécommunications.

Véritable représentant du siècle des Lumières, il s'intéresse à toutes les sciences. Il est à l'origine des premiers relevés écrits de météorologie en Espagne. Il participe également au premier vol de montgolfière à Barcelone en 1784. Il propose de générer de l'oxygène à partir de la décomposition de l'eau. Il se fait également l'avocat du système métrique en promouvant le mètre comme unité de mesure des longueurs.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • "La electricidad aplicada a la telegrafía", Salvà i Campillo, 1795

Références[modifier | modifier le code]

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque nationale de Catalogne • WorldCat