Francesc Homs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Homs Molist est un nom espagnol. Le premier nom de famille, paternel, est Homs ; le second, maternel, souvent omis, est Molist.
Francesc Homs
Francesc Homs en 2013.
Francesc Homs en 2013.
Fonctions
Député aux Cortes Generales
pour Barcelone

(1 an 2 mois et 16 jours)
Élection
Réélection
Législature XIe et XIIe
Groupe politique Catalan puis Mixte
Successeur Feliu Guillaumes
Porte-parole du Groupe catalan
au Congrès des députés

6 mois et 22 jours
Législature XIe
Prédécesseur Josep Antoni Duran i Lleida
Successeur Fonction supprimée
Conseiller à la Présidence de la Généralité de Catalogne

2 ans 10 mois et 20 jours
Président Artur Mas
Prédécesseur Joaquim Nadal
Successeur Neus Munté
Porte-parole de la Généralité de Catalogne

4 ans 5 mois et 4 jours
Président Artur Mas
Prédécesseur Aurora Massip
Successeur Neus Munté
Biographie
Nom de naissance Francesc Homs i Molist
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Vic, Espagne
Nationalité Espagnole
Parti politique PDECAT (depuis 2016)
CDC (1993-2016)
Fratrie Mercè Homs i Molist
Diplômé de Université autonome de Barcelone
Profession Avocat

Francesc Homs i Molist, né le à Vic, est un homme politique espagnol, membre de la Convergence démocratique de Catalogne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en droit de l'université autonome de Barcelone, Francesc Homs milite à la Fédération nationale des étudiants de Catalogne, puis au parti Convergence démocratique de Catalogne à partir de 1993. Il est élu député au Parlement de Catalogne en 2003, puis réélu en 2006 et 2010. Après la victoire de Convergence et Union aux élections régionales de 2010, il est nommé secrétaire général et porte-parole du gouvernement de la Généralité. En décembre 2012, il devient conseiller de la Présidence au sein du gouvernement catalan, tout en conservant ses fonctions de porte-parole.

Il est élu député au Congrès des députés lors des élections générales de 2015 et de 2016. Au Congrès, il est porte-parole du groupe parlementaire catalan puis à sa dissolution, il est porte-parole de son parti au sein du groupe mixte. Il est condamné en pour désobéissance à un arrêté du Tribunal constitutionnel, il est alors contraint à quitter son siège le .

Notes et références[modifier | modifier le code]