Frances MacDonald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MacDonald.

Frances MacDonald

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Frances MacDonald

Naissance 24 août 1873
Kidsgrove dans le Staffordshire, Angleterre Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès 12 décembre 1921 (à 48 ans)
Glasgow, Écosse Drapeau : Écosse
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Activités Peintre, artiste
Formation Glasgow School of Art
Mouvement artistique Groupe The Four au sein de la Glasgow School

Frances MacDonald née le 24 août 1873 à Kidsgrove et décédée le 12 décembre 1921 à Glasgow est une artiste écossaise, dont l´œuvre originale contribua à définir le "Glasgow Style" durant les années 1890. Elle est membre du groupe d´artistes The Four.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts avec sa sœur Margaret[modifier | modifier le code]

Petite fille dans un arbre

Frances MacDonald est la sœur cadette de Margaret MacDonald Mackintosh, plus connue. Née à Kidsgrove dans le Staffordshire, elle emménagea à Glasgow avec sa famille en 1890. En 1891, les deux sœurs fréquentèrent les classes de peinture de la Glasgow School of Art, où elle firent la rencontre de l´architecte Charles Rennie Mackintosh et de l´artiste James Herbert MacNair. Frances épousa MacNair, tandis que sa sœur Margaret épousait Mackintosh. Les deux couples formèrent le groupe appelé The Four. Tous étaient membre du mouvement de la Glasgow School regroupant artistes et designers dont Charles Rennie Mackintosh était le leader : en 1894, la première présentation de leur travail avant-gardiste retint l´attention du public et fit accéder "The Four" à la notoriété.

Vers le milieu des années 1890, les deux sœurs quittèrent l´école pour ouvrir un studio indépendant en centre-ville. Elles travaillèrent sur des graphismes, des créations de textile, des illustrations de livres et le travail du métal, et développèrent un style influencé par le mysticisme, le symbolisme et l´imagerie celtique. Frances produisit également un large éventail d´autres œuvres artistiques, comprenant de la broderie, le gesso et de l´aquarelle. Tout comme sa sœur, elle est influencée par les travaux de William Blake et d´Aubrey Beardsley, dont on retrouve la marque dans son utilisation de formes allongées et d´éléments linéaires. Les sœurs MacDonald exposèrent à Londres, Liverpool et Venise. Elles deviennent également membres des Glasgow Girls, un autre groupe issu de la Glasgow School et composé de femmes artistes et designers.

Mariage et émancipation[modifier | modifier le code]

Princesse endormie (Sleeping Princess), 1909

Le 14 juin 1899, Frances épousa MacNair et le rejoignit à Liverpool, où il enseignait à l´école d´architecture et d´arts appliqués. Le couple produisit des aquarelles et du design d´intérieur, notamment l´aménagement de leur appartement au Oxford Street 54. Ils exposèrent une salle d´écriture pour femme en 1902 à la Première exposition internationale d'art décoratif moderne de Turin (Italie). Frances commença alors à enseigner à son tour, et en parallèle commença à créer des bijoux, des émaux et des textiles.

Le couple eut un enfant, Sylvan, né le 18 juin 1900.

Déclin[modifier | modifier le code]

Au début des années 1900, le couple exposa à Liverpool, à Londres, à Vienne et à Dresde. La fermeture de l´école d'Architecture de Liverpool en 1905 et la faillite de la famille MacNair donne un coup d'arrêt à sa carrière. Dès 1907, Frances donna régulièrement des cours à la Glasgow School of Art. Le couple retourna à Glasgow en 1909.

Durant les années qui suivirent, Frances peignit une série d´aquarelles symbolistes sur des thèmes auxquels sont confrontées les femmes, comme le mariage et la maternité. Ses expositions ne rencontrent hélas pas le succès escompté, et elle arrêta de présenter ses œuvres au public à partir de 1912.

En 1913, le couple MacNair part pour le Canada, mais revient en Écosse dès 1914, juste avant le début de la seconde guerre mondiale.

Frances décéda à Glasgow le 12 décembre 1921, à l´âge de 48 ans. Son fils Sylvan émigra à la fin du siècle en Rhodésie.

Les réalisations de Frances sont moins connues que celles de sa sœur, notamment à cause de son départ de Glasgow, mais également parce que son mari détruisit beaucoup de ses œuvres à sa mort. Les œuvres des deux sœurs furent également largement éclipsées par celles de Charles Rennie Mackintosh.

La plupart des œuvres de Frances MacDonald se trouvent aujourd´hui au Hunterian Museum and Art Gallery à Glasgow, et à la Walker Art Gallery de Liverpool.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Expositions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]