France digitale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
France Digitale
Logo de l’association
Cadre
But Construire l’alliance des entrepreneurs et des investisseurs du numérique pour la création de champions numériques d’envergure internationale.
Fondation
Fondation Juillet 2012
Fondateur Marie Ekeland, Marc Menasé
Identité
Siège Paris
Président Frédéric Mazzella Jean-David Chamboredon
Vice-présidents Claire Houry, Lara Rouyrès, Sarah-Diane Eck, Olivier Mathiot
Directeur général Nicolas Brien[1]
Secrétaire Delphine Villuendas
Trésorier Benjamin Bitton
Membres + 1400
Employés 15
Slogan Jouons collectif[2]
Site web francedigitale.org

France Digitale est une association loi 1901 créée en 2012. Elle est co-présidée depuis novembre 2018 par Jean-David Chamboredon et Frédéric Mazzella.

Elle compte 1400 membres, entrepreneurs et investisseurs du numérique (capitaux-risqueurs et angels investors), et promeut l'économie numérique auprès des pouvoirs publics[3],[4].

L'association s'est donné pour missions de créer les conditions pour faire émerger des champions du numérique[5] et de fédérer l'écosystème numérique afin de faire de la France un territoire propice au développement des startups, en métropole et à l'international.

Historique[modifier | modifier le code]

L'association a été fondée le 2 juillet 2012[6],[7],[8] à l'initiative de Marie Ekeland et Marc Menasé, dans le contexte du Mouvement des Pigeons.

Elle revendique aujourd'hui être la plus importante organisation de startups en Europe.

Prises de position[modifier | modifier le code]

France Digitale promeut et défend les intérêts des startups et scaleups du Numérique auprès des institutions publiques françaises, des grands acteurs économiques, des médias et de la Commission Européenne.

L'organisation intervient régulièrement dans le débat public français, notamment au sujet de la fiscalité[9],[10] et de la place accordée au Numérique dans l'agenda politique.

En 2015, Olivier Mathiot[11], son co-président d'alors, lançait "la bataille pour la grandeur" de l'écosystème numérique français et parlait "d'urgence numérique"[12].

En 2016, Jean-David Chamboredon plaidait pour que le Numérique devienne un sujet majeur de la campagne de l'élection présidentielle de 2017[13].

En 2017, l'association organisait le Hacking de l'élection présidentielle[14] en présence de plusieurs candidats dont Emmanuel Macron. Elle publiait à cette occasion un Manifeste des startups[15] regroupant 16 propositions pour "réparer l'ascenseur social en saisissant toutes les opportunités de croissance et en partageant la création de valeur, transformer l'économie en favorisant la prise de risque et repenser l'État et l'Europe dans une logique cohérente de plateformes".

En mars 2019, France Digitale déclarait « non satisfaisante »[16] la « Taxe sur les services numériques » dite « taxe GAFA » portée par le gouvernement d'Édouard Philippe. Dans le cadre des élections européennes, l'association se déclarait, dans un Manifeste de 15 propositions réalisé avec 26 autres organisations de startups en Europe, en faveur d'une Europe du Numérique[17].

France Digitale publie chaque année un baromètre pour évaluer la contribution économique et sociale des startups françaises, réalisé avec EY à partir d'enquêtes auprès des startups françaises.

Principales évolutions décrites par le baromètre
2011[18] 2012 2013 2014[19] 2015[20] 2016[21] 2017[22] 2018[23]
Croissance des effectifs 25 % 25 % 22 % 30 % 27 % 25 % 18 %
Croissance du chiffre d'affaires 33 % 40 % 43 % 37 % 39 % 33 % 26 %
Part du chiffre d'affaires réalisé à l'étranger 33 % 39 % 43 % 51 % 54 % 56 %
Nombre de répondants 116 171 224 317 293

Champ : startups françaises ; les pourcentages traduisent les variations par rapport à l'année précédente ; le baromètre de l'année n rapporte les évolutions entre les années n-2 et n-1.

L'association publie également des notes et des recommandations sur les politiques publiques françaises.

France Digitale Day[modifier | modifier le code]

France Digitale organise depuis sa création le France Digitale Day[24],[25]. Réunissant chaque année à Paris plusieurs milliers de participants, il organise la rencontre entre entrepreneurs, investisseurs et fondateurs de licornes.

L'édition 2018 a rassemblé 3 000 fondateurs de startups issues de 45 pays, 15 fondateurs de licornes ainsi que la plupart des fonds de capital-risque européens.

Autres événements[modifier | modifier le code]

L'activité de fédération de l'écosystème numérique s'appuie sur l'organisation d’événements.

  • France Digitale Tour[26] : l'association organise la rencontre entre VCs français et startups de 10 écosystèmes régionaux en France. Ce Tour a 2 objectifs : faciliter les levées de fonds et les échanges VC/startups et créer des opportunités de business entre startups et grands groupes.
  • France is Ai[27] : fondée en 2016, France is AI a pour objectifs de construire une dynamique propice à l’écosystème de l’Intelligence Artificielle. France is AI organise notamment la France Is Ai Conference[28].
  • Blockchain Day : inspirée du « First Official Blockchain Day » organisé par The Blockchain Group le 10 octobre 2018, la « Paris Blockchain Week » (avril 2019) s'est articulée autour de 4 principaux événements, dont le "France Digitale Blockchain Day". Les intervenants ont abordé différents thèmes, notamment celui des cryptomonnaies et des « Initial Coin Offering » (ICOs). Crypto Asset France[29] (une association dédiée à fédérer et promouvoir la cryptoéconomie française) et France Digitale y ont promu le « Blockchain4good », cherchant à mettre en avant les bienfaits sociaux et environnementaux du blockchain.
  • Nuit Européenne de l'IA[30],[31],[32] : créée par Artefact, France Digitale et Startup Inside, la Nuit Européenne de l’IA (18 Avril 2019) a réuni 2 000 décideurs issus de 27 pays membres de l'UE au Palais de Tokyo à Paris autour des enjeux liés à l'Intelligence Artificielle.

L'association organise également des rencontres trimestrielles de directeurs techniques[33] ainsi que des rencontres thématiques publiques sur la fiscalité, les relations avec les banques, les enjeux réglementaires ou l'emploi[34].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lefigaro.fr/decideurs/nomination/2017/10/13/33002-20171013ARTFIG00358-nicolas-brien-nouveau-patron-des-startuppers-du-numerique.php
  2. http://www.usinenouvelle.com/article/elle-investit-et-joue-collectif.N183405
  3. http://www.oezratty.net/wordpress/2012/que-peut-donner-france-digitale/
  4. http://blog.lefigaro.fr/legales/2013/11/france-digitale-mise-sur-linternational.html
  5. https://www.lesechos.fr/01/07/2012/lesechos.fr/0202147825293_marie-ekeland-----il-faut-creer-un-ecosysteme-de-l-innovation-numerique-qui-fasse-emerger-regulierement-des-champions-.htm
  6. http://www.01net.com/editorial/568493/france-digitale-une-nouvelle-association-pour-le-numerique-se-devoile/
  7. http://www.usinenouvelle.com/article/france-digitale-pour-un-lobbying-du-numerique-francais.N176640
  8. http://francedigitale.org/img/BilanFD2013.pdf
  9. http://www.zdnet.fr/actualites/des-acteurs-du-numerique-preconisent-quatre-mesures-fiscales-en-faveur-du-secteur-39782719.htm
  10. scaleups du numérique auprès des institutions publiques françaises, des g
  11. « Olivier Mathiot, PDG de PriceMinister Rakuten, un pigeon dans la campagne », sur LExpansion.com, (consulté le 22 juillet 2019)
  12. « Présidentielle 2017 : "Il faut faire monter le niveau d'urgence digitale, comme avec le réchauffement climatique", lance Olivier Mathiot », sur usine-digitale.fr (consulté le 22 juillet 2019)
  13. « [Interview] France Digitale donne une leçon de numérique aux politiques », sur usine-digitale.fr (consulté le 22 juillet 2019)
  14. « Hacking 2017 : et si l'on parlait de numérique dans la campagne présidentielle ? », sur usine-digitale.fr (consulté le 22 juillet 2019)
  15. « Hacking 2017, le Manifeste des startups », sur www.francedigitale.org, (consulté le 22 juillet 2019)
  16. Le Point magazine, « TRIBUNE. Pourquoi la « taxe Gafa » n'est pas satisfaisante », sur Le Point, (consulté le 22 juillet 2019)
  17. « Les startups veulent se faire entendre en Europe », sur Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, (consulté le 22 juillet 2019)
  18. « Les jeunes pousses numériques confirment leur potentiel », Les Echos,‎ (lire en ligne)
  19. Christophe Monnier, « Startup barometre et-performance-economique-sociale-startup-numerique… », sur slideshare.net, (consulté le 2 juillet 2019)
  20. « Portrait des start-up numériques en France », sur https://www.chefdentreprise.com/ (consulté le 2 juillet 2019)
  21. « Baromètre France Digitale-EY », sur ey.com (consulté le 2 juillet 2019)
  22. « Baromètre France Digitale 2017 », sur francedigitale.org, (consulté le 2 juillet 2019)
  23. « Baromètre France Digitale 2018 », sur francedigitale.org, (consulté le 2 juillet 2019)
  24. « France Digitale Day : le compte entrepreneur-investisseur verra le jour, affirme Axelle Lemaire », sur Les Echos Executives, (consulté le 22 juillet 2019)
  25. « France Digitale: ces start-up européennes méconnues qui vont cartonner », sur Challenges (consulté le 22 juillet 2019)
  26. « Marseille : le France Digitale Tour stimule les jeunes pousses du numérique », sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur (consulté le 22 juillet 2019)
  27. « French Artificial Intelligence ecosystem », sur France is AI (consulté le 22 juillet 2019)
  28. (en-US) « France makes its bid to be recognized as a global AI hub », sur VentureBeat, (consulté le 22 juillet 2019)
  29. « Crypto Asset France by France Digitale », sur Crypto Asset France by France Digitale (consulté le 22 juillet 2019)
  30. « IA : l'Union européenne présente sa plateforme collaborative au fort accent français », sur La Tribune (consulté le 22 juillet 2019)
  31. « [EUROPEAN AI NIGHT] La Nuit Européenne de l’IA », sur FrenchWeb.fr, (consulté le 22 juillet 2019)
  32. (en-US) « European AI Night - », sur AI-Night (consulté le 22 juillet 2019)
  33. http://dbth.fr/2014/03/france-digitale-vous-
  34. http://travail-emploi.gouv.fr/actualite-presse,42/discours,2142/d

Liens externes[modifier | modifier le code]