France Five

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec France 5.
France Five
Titre original Jushi Sentai France Five / Shin Kenjushi France Five
Genre Sentai amateur
Création Alexandre Pilot, Grégoire Hellot
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Game One, Nolife
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Durée 25 - 45 minutes par épisode
Diff. originale 20002013
Site web http://www.francefive.com

France Five (銃士戦隊フランスファイブ, Jushi Sentai France Five?) puis 新剣銃士フランスファイブ (Shin Kenjushi France Five?)) est une Série télévisée amateur française en six épisodes débutée en 1999 et réalisée par Alexandre Pilot. Il s'agit d'un pastiche des séries Super sentai basé sur la culture générale française. Ce projet amateur a tout d'abord été projeté lors de conventions liées au monde du manga et de l'animation ainsi que sur le site officiel avant d'être diffusé sur les chaînes de télévision Game One et Nolife.

Historique du projet[modifier | modifier le code]

La série a été librement diffusée sur Internet dès sa création à travers le site officiel, ainsi qu'à la télévision, tout d'abord sur la chaîne Game One au début des années 2000. Puis depuis 2010, elle est diffusée sur la chaîne Nolife au rythme d'un épisode par mois[1] (sans compter les rediffusions). Les épisodes sont d'ailleurs disponible en accès libre sur le service de VOD de la chaîne.

Après huit ans d'attente, Alex Pilot annonça le 24 septembre 2011 sur le forum de Nolife que le 5e et dernier épisode de la série serait diffusé sur Nolife le 5 mai 2012[2], mais cette date a ensuite du être décalée au 3 juin 2012[3] à cause d'un problème de dernière minute. Une projection en avant-première s'est cependant tenue le 5 mai 2012 à Paris avant la diffusion télé et internet, au cinéma Max Linder. Finalement, en même temps que le 5e était présenté, le public apprenait que le supposé épisode final avait été découpé en deux parties, et donc qu'il y en aurait un 6e.

Enfin, le vendredi 12 avril 2013 s'est tenue une nouvelle avant-première, également au cinéma Max Linder, pour la projection de l'épisode final, en présence de l'équipe.

Diffusion[modifier | modifier le code]

France Five est un projet à but non lucratif. Ainsi, les épisodes ont tous été mis en ligne gratuitement sur internet et leur diffusion est encouragée. Le générique de fin indique à ce sujet la mention Copies à but non-commercial autorisées (épisode 1) ou Copies et diffusions autorisées (à partir de l'épisode 3).

Les VHS et les DVD vendus lors de convention ont été vendus au prix de revient. Le cinquième épisode a été projeté en avant-première avec entrée payante à un coût modique afin de rembourser la location de la salle et le DVD collector tiré à 600 exemplaires distribué à chaque spectateur.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alors qu'il a déjà étendu sa domination sur tout l'univers, l'empire Lexos, gouverné par le malfaisant Glou Man Chou, ambitionne d'envahir la Terre. Mais cet abominable projet est contré par la tour Eiffel, « puissant totem d'exorcisme, créé par le visionnaire Gustave Eiffel, destiné à protéger la Terre des invasions extra-terrestres », ainsi que par cinq héros courageux, les France Five.

Ces derniers seront occasionnellement aidés par un énigmatique combattant répondant au nom de « Silver Mousquetaire ».

Les France Five peuvent également compter sur le soutien du Professeur Aristide Burgonde ainsi que Margarine, son assistante robotique.

Personnages[modifier | modifier le code]

France Five[modifier | modifier le code]

  • Antoine Deschaumes / Red Fromage :
    • Armes : Red laser, super-Camemblade, ultra-Camemblade
    • Attaques : Fire Punches, Double fromage, Red Flash
  • Thierry Durand / Black Beaujolais :
    • Armes : Doubles Beaujo-lames
    • Attaques : Double Ethylic Slasher, Coma Ethylic Slasher
  • Albert Dumas / Blue Accordéon :
    • Armes : Blue arc, Accordéo-lame
    • Attaques : Shining Blue Spark, Montmartre Ultimate Shooter
  • Jean Pétri / Yellow Baguette :
    • Armes : Bread-calibur, Bread-o-baguette
    • Attaques : Yellow Jump, Laséro-baguette
  • Catherine Fontaine / Pink à la Mode :
    • Armes : Pink Ruban, Équerro-pink
    • Attaques : Équerro-cutter, Nouvelle collection prêt-à-cogner printemps-été

Soutien[modifier | modifier le code]

  • Pr Aristide Burgonde : le mentor des France Five.
  • Margarine : l'assistante du Pr Burgonde.
  • Aramis Léclair / Silver Mousquetaire (épisodes 1-4) : l'ami des France Five.

Empire Lexos[modifier | modifier le code]

L'empire Lexos

  • Glou Man Chou (épisodes 1-6) : le chef des Lexos.
  • Extasy (épisodes 1-4) : bras droit de Glou Man Chou.
  • Warduke (épisodes 1-4) : bras droit de Glou Man Chou.
  • Cancrelax (épisodes 1-6) : serviteur de Glou Man Chou qui fait grandir les monstres.
  • Zakaral (épisodes 4-5-6) : fils de Glou Man Chou.
  • Gorlock (épisodes 5-6) : un des sbires de Zakaral.
  • Succulard (épisode 5-6) : un des sbires de Zakaral.
  • Lady Warcry (épisodes 5-6) : un des sbires de Zakaral, qui est la fille de Warduke.
  • Agony (épisodes 5-6) : un des sbires de Zakaral.
  • Les Panous sont les fantassins de l'empire.
  • Les Streums sont les monstres envoyés sur Terre par l'empire.

Épisodes[modifier | modifier le code]

  1. L'attaque d'Hypnostreum. Ne perdez pas le guide ! (2000[4])
  2. Tous en piste ! Discostreum mène le bal. (2001)
  3. Tricher n'est pas jouer ! Toxicostreum renverse les règles ! (2002[5])
  4. Paris brûle-t-il ? La menace s'appelle Zakaral. (2004)
  5. Adieu France Five ! Le jour de gloire est arrivé. (2012)
  6. Cette fois, c'est la fin. Antoine face à son destin ! (2013[6])

Distribution[modifier | modifier le code]

Grégory Goldberg en novembre 2006 durant G.A.M.E. à Paris III.

Les héros

  • Sébastien Ruchet : Antoine Deschaumes / Red Fromage
  • Grégory Goldberg : Thierry Durand / Black Beaujolais
  • Daniel Andreyev : Albert Dumas / Blue Accordéon
  • Thomas Blumberg : Jean Pétri / Yellow Baguette
  • Wendy Roeltgen / Nolwenn Daste : Catherine Fontaine / Pink à la Mode

Soutien

  • Tibor Clerdouet : Professeur Aristide Burgonde
  • Émilie Thore / Clémence Perrot : Margarine
  • Grégoire Hellot : Aramis Léclair / Silver Mousquetaire (épisodes 1-4)

l'empire Lexos

  • David Guélou : Glou Man Chou
  • Nadège Bessaguet / Aurélie Maurice : Extasy (épisodes 1-4)
  • Jean-Marc Imbert : Warduke (épisodes 1-4)
  • Olivier Fallaix : Cancrelax
  • Jun-Ichi Takeda : Hypnostreum (épisode 1), Discostreum (épisode 2), Toxicostreum (épisode 3), Pyrostreum (épisode 4)
  • Patrick Giordano : Zakaral (épisodes 4-5-6)
  • Gorlock (épisodes 5-6)
  • Ruddy Pomarède : Succulard (épisodes 5-6)
  • Romanesque Ishitobi : Agony (épisodes 5-6)
  • Lena Desfontaines : Lady Warcry (épisodes 5-6)

Autour de la série[modifier | modifier le code]

  • Ce projet amateur a rencontré un succès non négligeable au Japon[7]. Un fan-club existe, un dōjinshi a été produit et plusieurs émissions de télévision ont relayé l'existence de la série ; France Five a également gagné le premier prix de l'émission Digital Stadium de la NHK qui mettait en concurrence plusieurs productions amateur. Tous les épisodes de la série ont été distribués en version sous-titrée en japonais en plus de la version française originale.
  • Le professeur Burgonde connaît nombre de dictons populaires mais est incapable d'en formuler un seul correctement, ce qui confère un ton comique à l'ensemble :
  • Premier épisode :
    • « Il n'y a pas de fumée qui blesse. »
    • « Pierre qui roule, est mère de sûreté. »
    • « Méfiez-vous de l'eau qui fait déborder le vase. »
    • « Les voyages forment l'avarice. »
    • « Ventre affamé mérite salaire. »
  • Deuxième épisode :
    • « La nuit porte bonheur. »
    • « Ce n'est pas à un vieux moine qu'on apprend à faire la grimace. »
    • « Vieux motard que jamais. »
  • Troisième épisode :
    • « À corbeau vaillant, rien d'impossible. »
  • Cinquième épisode :
    • « Tant qu'il y a de la vie, l'espoir fait vivre. »
  • Sixième épisode :
    • « Tel est pris qui rira le dernier. »
  • La mention à suivre n'apparaît pas avant le générique de fin du premier épisode. Le premier épisode n'est pas un pilote, mais a l'apparence d'un épisode normal, les producteurs supposant que les spectateurs connaissent assez bien le fonctionnement d'un épisode de sentai pour s'y retrouver.
  • La bande-annonce du cinquième épisode n'apparaît pas après le générique de fin du quatrième épisode, car bien qu'annoncé à partir de 2005, il ne sera finalement terminé qu'en 2012. Elle fut finalement diffusée lors de l'émission Format Court du 18 mars 2012 sur Nolife.
  • Le titre de la série, Jushi Sentai France Five (France Five, l'escadron des mousquetaires) a été changé en Shin Kenjushi France Five (France Five, les nouveaux combattants courageux) quand l'équipe a appris que le mot Sentai était probablement la propriété de la société Toei[8].
  • En ce qui concerne les génériques, celui des deux premiers épisodes reprend celui de Bioman, mais avec des références à la culture française dans les paroles, interprété par GoToon[9],[10] (Olivier Fallaix). Le générique du troisième épisode utilise des paroles différant légèrement de celui du premier et du deuxième épisode, ainsi qu'une mélodie différente, composée pour l'occasion. Lorsque la série change de titre, elle bénéficie à partir du quatrième épisode, d'un générique original en japonais composé et interprété par Akira Kushida, interprète des génériques de tokusatsu comme Jiban ou X-Or, ou encore du générique VO de l'anime Muscleman.
  • Le duo japonais Les Romanesques a également accepté de composer et d’interpréter la chanson Théorème d'amour pour le quatrième épisode. Créé spécialement pour illustrer la scène finale, ce morceau est aussi intégré à leur spectacle live.

Bonus[modifier | modifier le code]

Épisodes de France Five

Making-of

Trailers de l'épisode 5

Alex Pilot : Pour être un peu plus précis, la place de ce teaser est normalement à la fin de l'épisode 4. Dans les sentais au Japon, tout comme dans les anime, chaque épisode termine par un petit teaser en post-générique. Mais comme on n'avait aucune images du 5 dispo à la sortie du 4, il aura fallu attendre huit ans pour avoir ce teaser. En fait, avec ça, c'est l'épisode 4 qui est enfin terminé.

Émissions où l'on parle de France Five

Émissions japonaises où l'on parle de France Five

Bonus

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]