Direction de l'Immobilier de l'État

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis France Domaine)

La direction de l'Immobilier de l'État (DIE) — anciennement connue sous le nom de France Domaine — est une direction du ministère français de l’Économie et des Finances, rattachée à la direction générale des Finances publiques (DGFiP). Elle définit et s'assure de la mise en œuvre de la politique immobilière de l’État (PIE) et de ses opérateurs et est chargée de sa gouvernance interministérielle. Elle reprend l'essentiel des missions confiées par le passé à ce que l'on l'appelait couramment « service des Domaines » ou simplement « les Domaines ».

Elle représente l'État propriétaire auprès des administrations occupant le patrimoine immobilier.

Historique[modifier | modifier le code]

La direction de l'immobilier de l'État et ses services locaux du Domaine, sont les héritiers de l'Administration des Domaines et Droits domaniaux créée en 1780.

Avant le [1],[2], la DIE était un service, dénommé « France Domaine » qui résultait du rattachement au à la Direction générale de la Comptabilité publique (DGCP)[3] des missions domaniales auparavant exercées par la Direction générale des Impôts (DGI). Cette nouvelle organisation s'inscrit dans le cadre d'une volonté de dynamisation de la politique immobilière de l'État au niveau interministériel.

Rôle[modifier | modifier le code]

C'est la DIE qui conduit la politique immobilière de l’État (PIE), assume les missions d’évaluation et de gestion domaniale, tout en développant une offre de service auprès des services de l’État et des opérateurs dans la mise en œuvre de leur stratégie immobilière et leurs projets immobiliers :

  • elle représente l’État propriétaire conformément au décret no 2008-1248 du relatif à l'utilisation des immeubles domaniaux par les services de l'État et ses établissements publics qui a abrogé le régime d'«affectation domaniale » antérieurement en vigueur ;
  • elle est dotée des outils administratifs (schémas directeurs immobiliers régionaux, schémas pluriannuels de stratégie immobilière…) , budgétaires (compte d'affectation spéciale, compte de commerce…) et techniques (notamment informatiques : module RE-FX de Chorus, Outil de suivi des cessions, Référentiel Technique…) qui permettent à l'État d'exercer ses fonctions de propriétaire et de gestionnaire ;
  • elle pilote la rationalisation de l'usage des actifs immobiliers, dans une optique de bonne gestion et d'économie, en imposant des normes d'occupation et de coût ;
  • elle assure le pilotage central de la fonction immobilière, permet de renforcer la mutualisation au niveau interministériel pour faire de la politique immobilière une politique support à l'échelon de l'État tout entier, en encadrant les actions des ministères et de leurs opérateurs en la matière.

Organisation[modifier | modifier le code]

L’État propriétaire est représenté au niveau national par la Direction de l’Immobilier de l’État au sein de la Direction Générale des Finances Publiques (DGFIP) pour le compte du ministre chargé du Domaine (ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance).

Au niveau régional, c’est le préfet de région (hors Armées, Justice, administrations centrales et opérateurs de l’État) qui joue ce rôle. Il est assisté par le RRPIE (Responsable Régional de la Politique Immobilière de l’État qui représente la DIE en région), le SGAR (Secrétaire Général pour les Affaires Régionales), ainsi qu’en appui technique par le DREAL (Directeur Régional de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement).

Au niveau départemental, le préfet de département participe à l’élaboration de la stratégie immobilière dont les principes sont arrêtés par le préfet de région, et la met en œuvre. Il est responsable de la gestion du patrimoine immobilier des services de l’État placés sous son autorité.

Directeur[modifier | modifier le code]

La DIE a été dirigée successivement par Nathalie Morin puis Isabelle Saurat, qui a quitté ses fonctions le 22 juillet 2019. M. Alain Resplandy-Bernard, conseiller maître à la Cour des comptes, a été nommé Directeur de l'immobilier de l'État au conseil des ministres du 19 février 2020, à compter du 24 février 2020[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décret n° 2016-1234 du 19 septembre 2016 modifiant le décret no 2008-310 du 3 avril 2008 relatif à la direction générale des Finances publiques et portant création d'une direction de l'Immobilier de l'État, sur le site Legifrance.
  2. Arrêté du 19 septembre 2016 portant organisation de la direction de l'Immobilier de l'État, sur le site Legifrance.
  3. Décret n° 2006-1792 du 23 décembre 2006
  4. « Compte rendu du Conseil des ministres du 19 février 2020 », sur Gouvernement.fr (consulté le )