France Bleu Pays d'Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
France Bleu
Pays d'Auvergne
Description de l'image France Bleu Pays d'Auvergne logo 2015.svg.
Présentation
Pays France
Siège social

France Bleu Pays d'Auvergne
80 boulevard François Mitterrand
63008 Clermont-Ferrand


Radio France
116, avenue du Président Kennedy
75220 Paris Cedex 16
Slogan Ecoutez, on est bien ensemble.
Langue Française
Statut Service public
Site web www.francebleu.fr/pays-d-auvergne
Historique
Ancien nom Radio Puy de Dôme (1983-1986)
Radio France Puy de Dôme (1986-2000)
Création 19 avril 1983
Diffusion
FM  Oui
ADSL  Oui

France Bleu Pays d'Auvergne est l'une des stations de radio généralistes du réseau France Bleu de Radio France. Elle a pour zone de service les départements du Puy-de-Dôme, de l'Allier, du Cantal et le tiers ouest du département de la Haute-Loire. Elle a commencé à émettre le sous le nom Radio Puy de Dôme et a pris le nom de Radio France Puy de Dôme en 1986.

Historique[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

1944-1964 : naissance dans la clandestinité, développement[modifier | modifier le code]

La radio en Auvergne est née dans la clandestinité au lendemain de la libération de Clermont-Ferrand fin . Le l’annonce « Ici Clermont, Radiodiffusion Française » succède aux premières annonces « Poste FFI Clermont-Auvergne ».

La première équipe s’installe au Paradis, à Royat, chez le futur maire M. Ravenel. Aux manettes, Max Pollet, qui vient des Laboratoires Radio Électriques de Clermont. Au micro, un couple célèbre anime la jeune radio : René Paput et Françoise. René Paput crée le personnage « le Père Johannet » (personnage fictif mais toute l'Auvergne croit qu'il existe vraiment), qui intervient notamment dans le magazine agricole. René Paput anime aussi Théâtre et Variétés ainsi que l'Auvergne au micro. La speakerine Raymonde Bourilhet — à l'antenne Françoise — ouvre l'antenne et assure sa continuité. Le musicien Guy Dejardin dit Tristan Carol, pianiste de la Radiodiffusion Française et de Radio Luxembourg, également orchestrateur des ensembles Ray Ventura et Raymond Legrand, est l'auteur de sketchs pour les émissions de variétés et présente les informations avec René Paput.

Le , l’équipe déménage au Château Saint-Victor, à Chamalières, situé au 137, avenue de Royat, où le général Frère avait été arrêté par les Allemands et où est installée aujourd’hui France 3 Auvergne. La première discothèque comprend 33 disques prêtés par des particuliers.

En 1946, la radio prend son essor avec le puissant émetteur ondes moyennes d'Ennezat qui remplace le premier émetteur de Gravenoire. C’est Louis Gigot qui prend la direction technique du centre. Les programmes s’étoffent avec entre autres Jean Herbé, pseudo du futur directeur du Théâtre René Barbalat, ce dernier animant des émissions de variétés, Émile Defforges animant lui des émissions de folklore.

1964-1974 : arrivée de la télévision au travers de l'ORTF[modifier | modifier le code]

L’arrivée de la télévision par le truchement de l'ORTF, en 1964, est une étape importante de l’histoire de l'audiovisuel régionale. La radio et la télévision sont installées ensemble au Château Saint-Victor avant la construction à proximité, dans le parc, du nouveau studio télé du 137, avenue de Royat. Cette période dure dix ans, jusqu'en 1974, ce qui correspond à la fin de l'ORTF.

1974-1982 : la radio continue sous la bannière FR3[modifier | modifier le code]

En 1975, les télévisions régionales sont maintenant sous la bannière de FR3.

La radio régionale, Radio Auvergne (RTF) puis Clermont Auvergne (ORTF), est rattachée à FR3 avec le slogan « FR3 c’est aussi la radio ». À partir du , FR3 Auvergne radio commence ses émissions en modulation de fréquence (FM) depuis le sommet du Puy de Dôme. L'émetteur ondes moyennes continue à fonctionner à Ennezat en Limagne. La zone de service s'étend aux quatre départements de la région Auvergne. René Paput est toujours là, mais de nouvelles voix apparaissent. La période FR3 dure sept ans jusqu'à l'arrivée de Radio France.

1982-2000 : arrivée de Radio France[modifier | modifier le code]

Une première réunion entre les responsables de FR3 Radio, Maurice Pourchon président du Conseil régional et Yves Guillon, vice-président du Conseil général a eu lieu en . Quelques semaines plus tard une délégation d'élus auvergnats rencontre Michèle Cotta, présidente de Radio France. Il est décidé que Radio Puy de Dôme soit installée à Clermont-Ferrand, l'année 1982 étant consacrée aux questions budgétaires, à la recherche des locaux et à leur aménagement.

Officiellement, le , Radio France prend en charge la radio locale de service public. Le , Radio Puy de Dôme ouvre donc ses portes au 80 boulevard Gergovia (aujourd’hui boulevard François-Mitterrand) à Clermont-Ferrand.

Depuis 2000 : création du réseau France Bleu[modifier | modifier le code]

Le , les radios locales de Radio France sont réunies en réseau, Radio France Puy de Dôme devient France Bleu Pays d'Auvergne.

Équipes locales[modifier | modifier le code]

La direction de France Bleu Pays d'Auvergne encadre une équipe d'une quinzaine de journalistes et d'animateurs radio[1].

Direction[modifier | modifier le code]

  • Directeur : Lionel Lepage
  • Rédacteur en chef : Eric Le Bihan
  • Responsable des programmes : Sonia Brunet
  • Responsable technique : Serge Boutet

Journalistes[modifier | modifier le code]

  • Jean-Pierre De Mongelas
  • Pascal Gautier
  • Claudie Hamon
  • Dominique Manent
  • Juliette Micheneau
  • Emmanuel Moreau
  • Jean-Pierre Morel

Animateurs[modifier | modifier le code]

  • Lucie Agostinho
  • Mylène Baganas
  • Laurent Boucry
  • Nathalie Combre
  • Patricia Farat
  • Jean-Luc Guillet
  • Christophe Noiseux
  • Jean-François Pujante
  • Philippe Viallon

Anciens animateurs et journalistes[modifier | modifier le code]

Programmation[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

France Bleu Pays d'Auvergne diffuse ses programmes sur la bande FM en utilisant, selon les zones géographiques, les fréquences d'émissions suivantes[1] :

Dans le Puy de Dôme :

Dans l'Allier :

Dans le Cantal :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Coordonnées et équipes de France Bleu Pays d’Auvergne – France Bleu », France Bleu,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]