FranceConnect

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de FranceConnect
Logo de FranceConnect.

Adresse franceconnect.gouv.fr
Slogan « Accédez simplement à vos services en ligne »
Commercial Non
Publicité Non
Type de site administration française
Langue Français
Siège social 20 avenue de Ségur 75007 Paris
Drapeau de la France France
Propriétaire État français
Créé par Direction interministérielle du numérique de l'État
Lancement 2016
État actuel Actif

FranceConnect est un service en ligne d'identification et d'authentification, porté par la Direction interministérielle du numérique de l’État français. Il donne accès aux services de l'administration publique française et d'entreprises privées en réutilisant les identifiant et mot de passe d'un compte choisi par l'utilisateur.

Histoire du projet[modifier | modifier le code]

Le projet FranceConnect prend le relais en septembre 2014 d'Idénum[1],[2], projet d’identité numérique de niveau élevé (certificat numérique), lancé par Nathalie Kosciusko-Morizet en 2010 avec une vingtaine de partenaires du secteur privé[3], puis relancé par Fleur Pellerin en 2013. Le projet Idénum n’a pas abouti à un ralliement de la part des acteurs économiques : il n’est utilisé en 2016 que par La Poste dans une version aux mots de passe de niveau faible pour le suivi en ligne des lettres recommandées en ligne[4].

FranceConnect est officiellement créé en 2015 par un arrêté[5], qui le définit comme un téléservice ayant pour finalité de proposer au public de s’identifier et de s’authentifier, auprès de services en ligne, au moyen de dispositifs mis en œuvre par des fournisseurs d'identité partenaires. FranceConnect repose sur une fédération d’identités et propose la simplification de démarches administratives.

En février 2019, FranceConnect compte huit millions d'utilisateurs et cinq millions de connexions chaque mois[6]. En novembre 2021, les 30 millions d'utilisateurs sont dépassés et plus de 900 services en ligne y sont raccordés[7]. En avril 2022, FranceConnect est utilisé par plus de 37 millions d'utilisateurs sur plus de 1 000 services en ligne.

En septembre 2021, est lancé FranceConnect+, plateforme de FranceConnect, qui peut fédérer des identités plus sécurisées, de niveau substantiel et élevé[8] au sens du règlement eIDAS[9].

En novembre 2021, le code de cette nouvelle plateforme est ouvert sous licence libre et est disponible sur Github[10]

Durant l'été 2022, le phishing sur les comptes Améli se multipliant, la connexion sur les sites de l'assurance maladie et des impôts via France connect est suspendu. Suspension en vigueur depuis le 4 août pour le site des impôts et le 12 août 2022 pour le site Ameli[11].

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

FranceConnect est une fédération d’identités numériques fondée sur le protocole OpenID Connect.

Lorsqu'un utilisateur clique sur le bouton FranceConnect, le téléservice FranceConnect se charge de faire le pont entre le fournisseur d’identité et le fournisseur de service en générant un identifiant technique unique. Ainsi, à la suite de l’identification et de l’authentification réussie auprès du fournisseur d’identité choisi, ce dernier envoie au téléservice les données d’identité (nom de naissance, prénoms, date et lieu de naissance, sexe). Le téléservice interroge alors le Répertoire national d’identification des personnes physiques (RNIPP) de l’INSEE pour vérifier l’existence de l’utilisateur et l'absence d'homonymes. Si cette identification/authentification est validée, les données d’identité sélectionnées peuvent être transmises du fournisseur d’identité vers le fournisseur de service en ligne et la connexion au service en ligne se poursuit.

Fournisseurs d’identité[modifier | modifier le code]

Les fournisseurs d'identité proposent leurs identités au travers de FranceConnect. Ils respectent un cahier des charges strict et sont notamment capables de fournir des données d’identité vérifiées. À ce jour, FranceConnect compte six fournisseurs d’identité :

Fournisseurs de services[modifier | modifier le code]

Les fournisseurs de services proposent aux citoyens des démarches en ligne pour faciliter leur vie quotidienne. Si l’utilisateur s'est déjà connecté sur un premier site avec FranceConnect, il n’a plus besoin de ressaisir ses identifiant et mot de passe pour être connecté sur un autre site qui présente aussi le bouton (cette fonctionnalité peut être assimilée à du SSO). Le fournisseur de services a également la possibilité de définir le niveau d’authentification et d’identification des fournisseurs d’identité présentés par FranceConnect en s'appuyant sur le règlement européen eIDAS, qui définit trois niveaux d’authentification : faible (exemple : identifiant, mot de passe), substantiel (par exemple : identifiant, mot de passe et utilisation d'un mot de passe à usage unique), ou élevé (par exemple une carte RGS***). FranceConnect+ propose depuis une identité de niveau substantiel, celle de l’Identité numérique La Poste[9].

Les sites les plus utilisés au moyen de FranceConnect sont l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), les sites de retraites, les services en ligne de santé[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dyckmans 2016.
  2. David Legrand, « L'identité numérique à la française, d'IDéNum à FranceConnect », sur Next INpact, (consulté le ).
  3. « IDéNum : le label du gouvernement pour en finir avec les mots de passe », sur ZDNet France (consulté le ).
  4. David Legrand, « L'identité numérique à la française, d'IDéNum à FranceConnect », sur NextInpact, (consulté le ).
  5. https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000037611479/
  6. Bruno Texier, « FranceConnect passe le cap des 8 millions d'utilisateurs », sur Archimag, (consulté le ).
  7. « FranceConnect passe le cap des 30 millions d'utilisateurs », sur Archimag (consulté le )
  8. « Liste des produits et services qualifiés », sur ssi.gouv.fr (consulté le ).
  9. a et b « A quoi va servir FranceConnect+, et surtout qui va payer pour l'identité numérique sécurisée ? », sur L'Usine digitale (consulté le )
  10. « Sources de FranceConnect+ », sur GitHub
  11. « Cyberattaque Piratage de FranceConnect: ce que l’on sait » Accès libre, Libération, (consulté le )
  12. « L'Identité Numérique La Poste – sécurisez votre identité en ligne », sur lidentitenumerique.laposte.fr (consulté le ).
  13. (en-US) « Mon identité numérique mobile », sur Mobile Connect et moi (consulté le ).
  14. « YRIS : Application mobile d'identité numérique - ARIADNEXT », sur fr.ariadnext.com, (consulté le )
  15. « L'e-administration atteint des sommets - Le Monde Informatique », sur Le Monde informatique (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.