François Zorn de Bulach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

François Zorn de Bulach
Illustration.
Fonctions
Membre du Reichstag
Député du Bas-Rhin
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Strasbourg
Date de décès
Lieu de décès Strasbourg
Parti politique majorité dynastique

Le baron François Antoine Philippe Henri Zorn de Bulach est un homme politique français né le à Strasbourg (Bas-Rhin) et décédé le à Strasbourg.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Ernest Maximilien Zorn de Bulach, député sous la Restauration et grand propriétaire foncier à Osthouse, il resta d’abord fort légitimiste puisqu’en 1850 il rendit visite au comte de Chambord. En 1857, pourtant, il devint chambellan de Napoléon III et profita de sa situation pour faire nommer ses protégés à des postes de magistrats en Alsace. En 1863 il fut élu député du Bas-Rhin, mais son élection fut invalidée et il perdit l'élection partielle qui suivit. Il devait pourtant retrouver son siège de 1869 à 1870 et appartint à la majorité soutenant le Second Empire. Chevalier de la Légion d’honneur en aout 1860, il fut promu officier en aout 1867. Comme il parlait allemand il fut attaché à la personne de Guillaume 1er de Prusse quand celui-ci visita l’Exposition universelle de 1867 et pour cela fut décoré de la Couronne et de l'Aigle Rouge de Prusse[1].

Il reste en Alsace après 1871 et est élu député au Reichstag, comme candidat de la protestation. Il finit par se rallier au gouvernement allemand et devient vice-président de la Délégation et membre du conseil d’État d'Alsace-Lorraine.

Il épouse la fille de Charles de Reinach. Il sera le père de Hugo Zorn von Bulach et de Franz Zorn von Bulach.

Décorations[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]