Françoise de Bourbon-Vendôme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Françoise de Bourbon-Vendôme
Titre de noblesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Conjoint
Enfants

Françoise de Bourbon (1539-1587) est la fille de Louis III de Bourbon-Vendôme, duc de Montpensier et de Jacqueline de Longwy. En 1559, elle épouse Henri-Robert de La Marck, prince de Sedan. Ils ont six enfants dont deux ont atteint l'âge adulte :

Le couple se convertit au protestantisme après le massacre de Wassy en mars 1562[1]. Françoise de Bourbon fonde avec son mari le collège, qui devient l'Académie de Sedan. Au décès du prince, elle est la régente de la principauté de Sedan de 1574 à la majorité de son fils Guillaume-Robert. Sa sœur Charlotte de Montpensier quitte l'abbaye Notre-Dame de Jouarre, se convertit au protestantisme et épouse Guillaume Ier d'Orange-Nassau. Leur fille Élisabeth Flandrika d'Orange-Nassau épouse Henri de La Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, mari en premières noces de Charlotte de La Marck.

Morte en 1587, elle est enterrée à l'église Saint-Laurent de Sedan.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Congar, Jean Lecaillon et Jacques Rousseau, Sedan et le pays sedanais, vingt siècles d’histoire, Éditions F.E.R.N., , 577 p..
  • Alain Sartelet, La Principauté de Sedan, Éditions Terres Ardennaises, , 180 p. (ISBN 2-905339-17-9).

Voir aussi[modifier | modifier le code]