Françoise Wilhelmi de Toledo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Françoise Wilhelmi de Toledo
Françoise Wilhelmi de Toledo.jpg
Biographie
Naissance
Activités

Médecin, experte du jeûne, Françoise Wilhelmi de Toledo (née en 1953 à Genève), est également cofondatrice de l’Association médicale Jeûne et Nutrition (ÄGHE) et directrice de l’entreprise familiale Buchinger Wilhelmi, créée en 1953 par Otto Buchinger. Elle se fit notamment connaître grâce à ses nombreuses études et ses ouvrages sur le jeûne thérapeutique et ses modes d’action en médecine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme en médecine, à Genève, en 1982, Françoise Wilhelmi de Toledo poursuivit sa formation en Suisse. Elle obtint son diplôme de doctorat, à Bâle. Sa thèse portait sur les Problèmes méthodologiques afférents à l’évaluation du taux des vitamines pendant le jeûne[1].

En 2012, elle compléta sa formation par un « Executive Master in Family Entrepreneurship M.A. » (master exécutif en entrepreneuriat familial M.A.), à la Zeppelin Universität, à Friedrichshafen.

À 17 ans, elle découvrit le jeûne par elle-même et participe activement au développement du jeûne thérapeutique comme à celui de la médecine dite « intégrative »[2],[3].

Depuis son mariage, en 1982, avec Raimund Wilhelmi, petit fils d’Otto Buchinger, elle fait partie de la direction générale de l’entreprise familiale, laquelle regroupe la Clinique Buchinger Wilhelmi, à Überlingen[4], en Allemagne (fondée en 1953), et la Clinique Buchinger Wilhelmi, à Marbella, en Espagne (fondée en 1973)[5]. Dans ces centres dotés d’une infrastructure médicothérapeutique et d’un environnement rappelant celui des entreprises hôtelières s’est construit tout un système autour de la méthode du « Jeûne Thérapeutique Buchinger »[2].

En qualité de directrice scientifique[6] des Cliniques Buchinger Wilhelmi d’Überlingen et de Marbella,[7],[8] elle se consacre au programme médical comme à la documentation scientifique sur le jeûne, en collaboration avec diverses universités (la Charité à Berlin, le CNRS à Strasbourg) et le Longevity Institute de l’Université de Californie du Sud  (USC)[2].

En 1986, elle participa à la fondation de l’Association Médicale Jeûne et Nutrition ( ÄGHE e.V.)[8] ; en 2003 sortaient les directives du Jeûne Thérapeutique sous l’égide d’un consensus d’experts[9].

Dans le dessein de soutenir la recherche sur le jeûne thérapeutique, elle créa, en 2011, la Maria Buchinger Foundation, dont elle est toujours la présidente jusqu’à 2018[10]. Par ailleurs, elle préside le Club Soroptimist d’Überlingen de 2016 à 2018[11].

Parmi les nombreuses publications qu’on lui doit, citons notamment son livre L’art de jeûner. Manuel du jeûne thérapeutique, paru en quatre langues et régulièrement réédité.

Publications[modifier | modifier le code]

  • El ayuno terapéutico Buchinger: Una experiencia para el cuerpo y el espíritu. Herder, Barcelona, 2003 (ISBN 978-8425423390).
  • « Lebensreform Gestern – zukunftsfähige Lebensweise heute und morgen », in 40 Jahre Eden Stiftung – Zur Förderung naturnaher Lebenshaltung und Gesundheitspflege. Bad Soden 2004, p. 46–53.
  • Heilfasten. In: Leitfaden Ernährungsmedizin Urban & Fischer, 2005 (ISBN 978-3-437-56530-4), p. 242–249
  • Buchinger-Heilfasten : ein Erlebnis für Körper und Geist ; die bewährte Methode für mehr Vitalität und ein neues Lebensgefühl, Trias, 2006 (ISBN 978-3-8304-3378-1), avec Elisabeth Peper.
  • Fastentherapie. In: Karin Kraft, Rainer Stange: Lehrbuch Naturheilverfahren 2009, (ISBN 3830453337), S. 322–337
  • La médecine intégrative et le jeûne thérapeutique. In: Médecines et alimentation du futur., Le Courrier du Livre, 2009, (ISBN 978-2-702-907252), S. 163–172
  • Fasten als Erlebnis, medizinische Prävention und Therapie (with Hellmut Lützner). In: Ernährung und Fasten als Therapie., Springer Verlag 2010, (ISBN 3540888098), S. 167-198
  • Buchinger Heilfasten: Die Original-Methode. - with Hubert Hohler, Trias Verlag, 2010, (ISBN 9783830435396)
    • english translation: Therapeutic Fasting: The Buchinger Amplius Methode. - with Hubert Hohler, Thieme, 2011, (ISBN 978-3-13-160361-6)
  • L’art de jeûner: manuel du jeûne thérapeutique., Saint-Julien-en-Genevois Cedex; Thônex (Genève): Jouvence éditions, 2015, (ISBN 978-2-88911-483-2)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stange, Rainer, et Leitzmann, Claus,, Ernährung und Fasten als Therapie, (ISBN 9783662544754 et 366254475X, OCLC 1013887393, lire en ligne)
  2. a b et c (de) Felix Rohrbeck, « Integrative Medizin: Die Fasten-Predigerin », Die Zeit No. 9/2018,‎ (lire en ligne, consulté le 22 octobre 2018)
  3. (de) Elisbeth Dostert, « Ab- und zunehmen », Süddeutsche Zeitung,‎ (ISSN 0174-4917, lire en ligne, consulté le 22 octobre 2018)
  4. Capucine Gougenheim Geagea, « Allemagne : Le Jeûne, Un Bienfait Ancestral Et Ultra Luxe À Buchinger Wilhelmi », sur Forbes France, (consulté le 26 février 2019)
  5. (de) Caspar Busse, « Für einen klaren Kopf », sueddeutsche.de,‎ (ISSN 0174-4917, lire en ligne, consulté le 4 janvier 2019)
  6. (en) « Françoise Wilhelmi de Toledo | Dr. | Independent Researcher », sur ResearchGate (consulté le 12 mars 2019)
  7. Capucine Gougenheim Geagea, « Allemagne : Le Jeûne, Un Bienfait Ancestral Et Ultra Luxe À Buchinger Wilhelmi », sur Forbes France, (consulté le 4 janvier 2019)
  8. a et b Boffelli, Isabelle., Les bienfaits du jeûne : organiser une semaine de jeûne pas-à-pas et une monodiète "détox" de 3 jours, Hachette bien-être, dl 2016 (ISBN 9782013964678 et 2013964676, OCLC 951170475, lire en ligne)
  9. « Fastenkongress - Startseite » (consulté le 22 octobre 2018)
  10. « Maria Buchinger Foundation », sur www.maria-buchinger-foundation.org (consulté le 22 octobre 2018)
  11. (de) « Überlingen: Ziemlich beste Schwestern: Soroptimistinnen in Überlingen feiern 30-jähriges Bestehen », SÜDKURIER Online,‎ (lire en ligne, consulté le 22 octobre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]