Françoise Lebrun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lebrun.
Françoise Lebrun
Profession Actrice
Films notables La Maman et la Putain (1973)

Françoise Lebrun, née en est une actrice, réalisatrice, dialoguiste, scénariste, française. Elle est notamment connue pour son rôle de Veronika dans La Maman et la Putain de Jean Eustache.

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiante à Sciences Po et pigiste pour les revues Image et Son et Communications de Roland Barthes, elle rencontre Jean Eustache au festival du film libre d'Evian, en 1964, où il est venu présenter Les Mauvaises Fréquentations. À cette époque elle ne se destine pas à jouer la comédie, elle pense plutôt se tourner vers la réalisation[1]. Elle va partager la vie du réalisateur, l'assister à la réalisation et au montage de son documentaire La Rosière de Pessac en 1968, produire Le Cochon en 1970.

Après leur séparation Jean Eustache lui donne le rôle de Veronika dans La Maman et la Putain[2],[3] en 1973, elle joue aussi dans Une sale histoire en 1977, le film manifeste de Jean Eustache, selon le critique Jean Roy[4],[5],[6],[7] .

Elle a souvent joué pour Paul Vecchiali, dont En haut des marchesen 1983, le diptyque sur les rapports post-amoureux Trous de mémoire en 1984, et sa « suite » À vot' bon cœur en 2004. Elle a aussi travaillé pour Marguerite Duras sur India song, André Téchiné, Lucas Belvaux, Gaël Lépingle, Pierre Creton, Vincent Dieutre, Arnaud Desplechin pour Trois souvenirs de ma jeunesse etc.

Elle a réalisé un moyen-métrage Crazy Quilt, consacré à l'Angleterre et à ses jardins[1] et les documentaires consacrés au cirque L'homme qui montait son chapiteau et Romanes cirque tzigane[8].

Elle chante sa propre mise en scène lors d'un concert du groupe Diabologum pour la chanson La Maman et la Putain, en octobre 2011. Sa fille Clara Le Picard est auteur, comédienne, chanteuse, metteur en scène et scénographe[9].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Télérama du 08/07/2015
  2. Grand prix au festival de Cannes 1973« Le Palmarès 1973 : Compétition », sur festival-cannes.com (consulté le 2 janvier 2016)
  3. et le Prix de la critique internationaleEvane Hanska, Mes années Eustache, Flammarion, coll. « Documents »,‎ , 1e éd., 331 p. (ISBN 978-2080679208) p. 52
  4. Jean Roy, « La jouissance du verbe », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  5. « Une sale histoire de Jean Eustache », sur lecinematographe.com,‎ 2008 (consulté le 2 janvier 2016)
  6. Evane Hanska, Mes années Eustache, Flammarion, coll. « Documents »,‎ , 1e éd., 331 p. (ISBN 978-2080679208) p. 309
  7. Denis Desjardins, « La Maman et la Putain, de Jean Eustache », Séquences : La revue de cinéma, no 198,‎ , p. 20-21 (lire en ligne)[PDF]
  8. http://www.premiere.fr/Star/Francoise-Lebrun
  9. http://www.journalventilo.fr/portrait-clara-le-picard/

Lien externe[modifier | modifier le code]