Françoise Dastur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Françoise Dastur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (76 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Françoise Dastur est une philosophe et traductrice française, née le [1] à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Françoise Dastur a enseigné à l'Université Paris I (Sorbonne) de 1969 à 1995, à l'Université Paris XII (Créteil) de 1995 à 1999 et à l'Université de Nice Sophia-Antipolis de 1999 à 2003. Elle est professeur émérite de l’université de Nice Sophia-Antipolis, rattachée aux Archives Husserl de Paris (ENS)[2].

Son travail porte plus particulièrement sur la phénoménologie allemande et française, la Daseinsanalyse et l'interprétation de Hölderlin. Elle a publié de nombreux ouvrages et articles, notamment sur Edmund Husserl, Martin Heidegger, Maurice Merleau-Ponty, Jacques Derrida, Paul Ricœur, Hans Georg Gadamer.

Publications principales[modifier | modifier le code]

  • Heidegger et la question du temps, PUF, « Philosophies », no 26, Paris, 1990 ; troisième édition, 1999.
  • Hölderlin, tragédie et modernité, Encre Marine, Fougères, 1992.
  • Dire le temps. Esquisse d’une chrono-logie phénoménologique, Encre Marine, Fougères, 1994, deuxième édition (Encre Marine, Livre de poche), 2002.
  • La Mort. Essai sur la finitude, Hatier, Paris, 1994.
  • Husserl, Des mathématiques à l’histoire, PUF, collection « Philosophies », no 60, Paris, 1995, deuxième édition, 1999.
  • Hölderlin. Le retournement natal, Encre Marine, Fougères, La Versanne, 1997.
  • Comment vivre avec la mort ?, Éditions Pleins feux, Nantes, 1998.
  • Chair et langage. Essais sur Merleau-Ponty, Encre Marine, 2001.
  • Heidegger et la question anthropologique, Peeters, Leuven, 2003.
  • Philosophie et Différence, Éditions de La Transparence, 2004.
  • La phénoménologie en questions : Langage, altérité, temporalité, finitude, Vrin, Paris, 2004.
  • À la naissance des choses : Art, poésie et philosophie, Encre Marine, 2005.
  • Comment affronter la mort ?, Bayard, Paris, 2005.
  • La Mort. Essai sur la finitude, PUF, Paris, 2007.
  • Heidegger. La question du logos, Vrin, Paris, 2007.
  • Daseinsanalyse (avec Ph. Cabestan), Vrin, Paris, 2011.
  • Heidegger et la pensée à venir, Vrin, Paris, 2011.
  • Penser ce qui advient, coll. "les Dialogues des petits Platons", Les petits Platons, Paris, 2015.
  • Figures du néant et de la négation entre orient et occident, Encre Marine, Paris, 2018.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Friedrich Nietzsche, Introduction aux cours sur l'Œdipe-Roi de Sophocle (été 1870) ; Introduction à l’étude de la philologie classique (cours de l’été 1871) (avec Michel Haar), Encre Marine, Fougères, La Versanne, 1994.
  • Eugen Fink, Autres rédactions des "Méditations cartésiennes" (avec A. Montavont), J. Millon, Grenoble, 1998.
  • Edmund Husserl, Psychologie phénoménologique (avec Ph. Cabestan, N. Depraz, A. Mazzu), Vrin, Paris, 2001.
  • Ludwig Wittgenstein, Recherches philosophiques (avec Maurice Elie), Gallimard, Paris, 2005.
  • Medard Boss, Psychanalyse et analytique du Dasein (avec Ph. Cabestan), Vrin, Paris, 2008.

Références[modifier | modifier le code]

  • « La philosophie de Françoise Dastur », Le Cercle Herméneutique, no 3-4, Paris, janvier 2005.
  • « Autour de La phénoménologie en questions », entretien avec F. Dastur, in Alter. Revue de phénoménologie, vol. 14, 2006, p. 267-305.

Articles et contributions[modifier | modifier le code]

  • Voir sa bibliographie complète sur le site de l'ENS.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dastur, Françoise (1942-....), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr (consulté le 5 février 2018)
  2. Archives Husserl de Paris (ENS).