Françoise Brochard-Wyart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brochard.
Françoise Brochard-Wyart
Naissance
Saint-Étienne (France)
Nationalité Drapeau : France française
Champs Physique théorique
Institutions Institut Curie
Diplôme École normale supérieure de Cachan
Renommé pour Propriétés de la matière molle
Distinctions Prix Jean-Ricard de la SPF

Françoise Brochard-Wyart, née en 1944 à Saint-Étienne en France, est une physicienne française, théoricienne de la matière molle et professeur à l'Institut Curie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de l'École normale supérieure de Cachan de 1964 à 1968, elle obtient son agrégation de physique en 1968. Elle entame alors une thèse sous la direction de Pierre-Gilles de Gennes sur les cristaux liquides au Laboratoire de physique du solide à Orsay. Elle obtient son doctorat en 1974.

Elle poursuit ses recherches au Collège de France travaillant sur la dynamique des polymères. En 1986, elle devient professeur de chimie physique à l'Université Pierre et Marie Curie à Paris et s'intéresse au mouillage et aux interfaces. En 1991, elle intègre l'Institut Curie où elle mène des recherches en biophysique[1]. Elle est membre de l’Institut universitaire de France.

Famille[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Pierre Wyart qui a joué un rôle majeur dans la création de l'EDF après guerre et la nièce du cristallographe Jean Wyart.

Elle est la mère de six enfants, deux de son premier époux Dominique Brochard, Pascale Brochard (née le 7 octobre 1968) et Virgile Brochard (né le 13 mai 1971) et quatre dont le père est Pierre-Gilles de Gennes Prix Nobel de Physique 1991: Claire Wyart (née le 16 février 1977), Matthieu Wyart (né le 24 mai 1978), Olivier Wyart (né le 3 août 1984) et Marc de Gennes (né le 16 janvier 1991)[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Jean-Ricard de la SPF en 1998.
  • Mention spéciale du Prix Roberval en 2007 pour l'ouvrage "Gouttes, bulles, perles et ondes", corédigé avec Pierre-Gilles de Gennes et David Quéré.
  • Officier de la Légion d'honneur .

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Portrait : Françoise Brochard-Wyart, [1], Archimède, Arte, 11 avril 2000.
  2. (en) Laurence Plévert, Pierre-Gilles de Gennes, a life in science., World Scientific,‎ (lire en ligne), p. 154

Liens externes[modifier | modifier le code]