François et Martine Bruce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François et Martine Bruce
François BruceMartine Bruce
Activités Romanciers
Langue d'écriture français
Genres Roman d'espionnage

François Bruce et Martine Bruce (nés Brochet) sont des écrivains français. Ce sont les enfants de Jean Bruce (Brochet). François est le fils d'un premier mariage de l'écrivain, et Martine est la fille de Jean et Josette Bruce (Josépha Pyrzbil). Tous deux sont nés en 1947, à six mois d'écart.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1985, à la suite d'une procédure contre Josette Bruce (Josépha Pyrzbil) pour atteinte à leurs droits patrimoniaux et moraux auprès du TGI de Paris, ils ont repris la série OSS 117 créée par leur père. En 1987, avec l'aide d'auteurs anonymes, sort le premier livre de : Les Nouvelles Aventures d'OSS 117, aux éditions des Presses de la Cité, puis du Fleuve noir.

Changement d'époque oblige,[1], ils font évoluer légèrement l'univers de Hubert Bonisseur de La Bath qui, par exemple, change de patrons. Les auteurs aiment bien parsemer le texte de références littéraires[2].

Martine Bruce affirme toutefois en 2021 n'avoir rédigé uniquement « six romans de la série, [et que] d’autres ont été rédigés par des nègres »[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres de François et Martine Bruce dans la série OSS 117[4] :

  • OSS 117 est mort
  • La Nubienne
  • Le Contrat
  • Le Cartel
  • Un drôle de candidat
  • Viennoiseries pour H.B.B.
  • S.O.S. Kurdistan
  • Quiproquo corse
  • Mourir à El Paso
  • Harlem virus
  • Le Vampire des Carpates
  • Hong Kong Folies
  • Paranoïa parisienne
  • Une ville en otage
  • Rumba roumaine
  • Casse-tête suédois
  • Rodéo dans Rome
  • Rendez-vous à Berlin
  • Des carats dans le caviar
  • Passe-passe pour H.B.B.
  • Compte à rebours
  • Toccata à Tokyo
  • Bangkok cocktail
  • OSS 117 prend le large (1992)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. il s'est écoulé plus de 40 ans entre le premier et le dernier OSS 117.
  2. Portrait du couple d'auteurs
  3. Yves Jaeglé, « «Papa serait content» du film, estime la fille de Jean Bruce, le créateur d’OSS 117 », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  4. Sous le titre : Les Nouvelles Aventures d'OSS 117.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]