François de Rosset

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François Rosset et Rosset.

François de Rosset (1571-1619[1]) est un traducteur et écrivain français à succès du XVIIe siècle.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

François de Rosset naît en 1571 en Provence. Il écrit des ouvrages de poésie, des œuvres romanesques et, sachant l'Italien et l'Espagnol, il fait paraître plusieurs traductions de grands auteurs.

On lui doit ainsi une trentaine d’ouvrages, dont plusieurs recueils de poésie, ainsi que des traductions de l’Arétin, de Cervantès, de Boiardo ou encore de l'Arioste. Ses écrits romanesques, et tout particulièrement les récits regroupés en 1619 sous le titre Les Histoires mémorables et tragiques de nostre temps [2], lui valurent un grand succès auprès de ses contemporains.

Ouvrages (choix)[modifier | modifier le code]

  • Poésie
    • Douze Beautés de Phyllis et autres œuvres poétiques (1614)
    • Délices de la poésie française (1618)
  • Récits
    • Roman des chevaliers de la gloire (1612), réédité sous le titre Histoire du palais de la Félicité (1616)
    • Histoire des amants volages de ce temps (1616)
    • La suite de Roland le Furieux (1617)
    • Les Histoires mémorables et tragiques de nostre temps (1614 puis éd. aug. en 1619)
  • Traductions
    • Arioste, Roland furieux (1615)
    • Boiardo, Roland amoureux (1618)
    • Cervantès, Don Quichotte (1605)
    • Cervantès, Nouvelles exemplaires (1613)
    • L'Arétin, Les Douze psaumes de la Pénitence de David (1605)
  • Recueils
    • Nouveau recueil des plus beaux vers de ce temps (1609)
    • Lettres amoureuses et morales des beaux esprits de ce temps (1618)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette date de 1619 est celle retenue par Nathalie Grande dans son ouvrage Le Roman au XVIIe siècle : l'exploration du genre (Rosny, Bréal, 2002), cependant qu’on trouve la date de 1630 dans le Larousse du XIXe siècle ou encore sur la notice d’autorité consacré à l’auteur par la Bibliothèque nationale de France.
  2. Nathalie Grande, op. cit., p. 42.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne de Vaucher Gravili, Loi et transgression : les histoires tragiques au XVIIe siècle, Lecce, Milella, 1982.
  • Maurice Lever, « De l’information à la nouvelle : les “canards” et les Histoires tragiques de Rosset », Revue d’histoire littéraire de la France, juillet-août 1979, p. 577-593.
  • François de Rosset, Histoires tragiques, éd. par A. de Vaucher Gravili, Paris, Le Livre de Poche, 1994.
  • Dietmar Rieger, « Histoire de loi - Histoire tragique. Authenticité et structure de genre chez F. de Rosset », XVIIe siècle, 1994, p. 461- 477.
  • Thierry Pech, Conter le crime. Droit et littérature sous la Contre-Réforme : les histoires tragiques, 1559-1644, Paris, H. Champion, 2000, p. 104 sqq.
  • Nathalie Grande, Le Roman au XVIIe siècle : l'exploration du genre, Rosny, Bréal, 2002, p. 42 sqq.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notices d'autorité[modifier | modifier le code]