François de Bourbon (1519-1546)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François de Bourbon-Condé, comte d'Enghien (1519-1546) est un prince du sang, appartenant à la maison de Bourbon, enfant d'honneur et compagnon des fils de François Ier. Il remporta la victoire de Cérisoles sur les troupes impériales et mourut accidentellement à l'âge de trente sept ans dans un jeu de bataille à la cour.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né le 23 septembre 1519 au château de La Fère en Picardie est le cinquième descendant de Charles de Bourbon-Vendôme et de Françoise d'Alençon.

Général des galères de France (1543), gouverneur de Hainaut, de Piémont et de Languedoc, chevalier de l'ordre de Saint-Michel (1543).

Il fut à la campagne de Luxembourg en 1542, eut le commandement de l'armée du Piémont.

Le 14 avril 1544, lieutenant général du roi commandant les forces françaises du nord de l'Italie, il remporte la bataille de Cérisoles sur les troupes impériales, se saisit de nombreuses forteresses.

Blessé lors d'un jeu, il est mortellement blessé par la chute d'un coffre depuis les étages du château de La Roche-Guyon. Il meurt de ses blessures le 23 février 1546.

Il est inhumé à l'église Saint-Georges à Vendôme[1].

Ascendances[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. C. Buridant, « La Victoire de François de Bourbon, conte d’Anguien, à Cérizoles (Livre I, Ode V). Commentaire grammatical et stylistique de la première triade », L’information littéraire 2002/1, 54e année, p. 26-34.