François de Bavière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François de Bavière.
François de Bavière
Description de cette image, également commentée ci-après

François de Bavière

Titres

Prétendant au trône de Bavière

Depuis le
(20 ans 8 mois et 16 jours)

Nom revendiqué « François Ier »
(« Franz Ier »)
Prédécesseur Albert de Bavière

Héritier jacobite du trône d'Angleterre et d'Irlande

Depuis le
(20 ans 8 mois et 16 jours)

Nom revendiqué « François II »
(« Francis II »)
Prédécesseur Albert de Bavière

Héritier jacobite du trône d'Écosse

Depuis le
(20 ans 8 mois et 16 jours)

Nom revendiqué « François II »
(« Francis II »)
Prédécesseur Albert de Bavière
Biographie
Titulature « Duc de Bavière »
Dynastie Maison de Wittelsbach
Nom de naissance Franz Bonaventura Adalbert Maria von Bayern
Naissance (83 ans)
Munich (Reich allemand)
Père Albert de Bavière
Mère Comtesse Maria Draskovich de Trakostjan
Résidence Château de Nymphembourg
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Wappen_Deutsches_Reich_-_Königreich_Bayern_(Grosses).png.

François de Bavière (Franz Bonaventura Adalbert Maria, duc de Bavière, de Franconie et de Souabe, comte palatin du Rhin), est né le 14 juillet 1933 à Munich. Il est l'actuel chef de la maison de Bavière et le détenteur des droits des Stuart aux trônes d'Angleterre, d'Irlande, et d'Écosse.

Fils d'Albert de Bavière et de la comtesse Marie Draskovich de Trakostjan, il est célibataire. Il est connu comme grand collecteur d'art contemporain et président du conseil international du Museum of Modern Art à New York. Il habite le château de Nymphembourg à Munich et le château de Berg. La fondation de la famille de Wittelsbach possède aussi d'autres châteaux, dont ceux de Berchtesgaden et de Hohenschwangau.

Héritier jacobite au trônes d'Angleterre, d'Irlande et d’Écosse[modifier | modifier le code]

François de Bavière est l'actuel héritier du roi Charles Ier d'Angleterre et donc considéré comme le roi François II par ses partisans jacobites en tant que successeur légitime de la dynastie Stuart qui a régné en Angleterre, en Irlande et en Écosse.

Le référendum sur l'indépendance de l'Écosse en 2014 aurait pu donner au duc de Bavière la possibilité de se faire couronner roi d'Écosse en cas de vote pour l'indépendance, cependant, le principal parti écossais appelé Scottish National Party s'était prononcé en faveur du maintien de l'actuelle monarque du Royaume-Uni de manière que la reine Élisabeth II reste reine d'une Écosse indépendante[1],[2],[3]. L'accession de François de Bavière au trône d'Écosse, bien que considéré comme crédible, est donc peu probable[4],[5]

François de Bavière (par Dieter Stein)

Héritier des ducs de Bretagne[modifier | modifier le code]

François de Bavière est, d'une manière beaucoup plus théorique (essentiellement généalogique[6]), l'héritier le plus direct des ducs de Bretagne, en référence à la guerre de Succession de Bretagne qui avait opposé, à la mort sans descendance du duc capétien Jean III de Bretagne en 1341, les partisans de sa nièce Jeanne « de Penthièvre » († 1384) — son héritière la plus directe, en tant que fille de son frère puîné Guy († 1331) — aux partisans de son demi-frère Jean « de Montfort » († 1345). Les droits de Jeanne passèrent ensuite à la maison de Châtillon (1384–1480), puis aux maisons de Brosse[7] (1480–1564), de Limbourg (1564–1623), de Lorraine (1623–1669), puis de nouveau aux Capétiens (bâtards de Vendôme de la maison de Bourbon : 1669–1727), puis à la maison de Savoie (1727–1840), puis de nouveau aux Lorraine (Habsbourg-Lorraine : 1840–1919), et enfin à la maison de Wittelsbach (depuis 1919).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :