François Xavier de Mengaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mengaud.

François Xavier de Mengaud
François Xavier de Mengaud

Naissance
Belfort (Territoire de Belfort)
Décès (à 78 ans)
Belfort (Territoire de Belfort)
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1774-1820
Distinctions Baron de l'Empire
Chevalier de la Légion d'honneur
Autres fonctions Sous-préfet de Belfort.

François Xavier de Mengaud, né le à Belfort (Territoire de Belfort), mort le à Belfort (Territoire de Belfort), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service le 15 janvier 1774 comme garde du corps du comte d’Artois dans la compagnie Alsace, et il obtient son congé le 1er octobre 1781.

En juillet 1789 il commande une compagnie de volontaires à cheval à Belfort, et en janvier 1790 il est commandant de la Garde nationale de cette ville. En octobre 1790 il devient procureur syndic, et juge au tribunal du district en janvier 1791. Le 30 août 1791 il est élu capitaine de grenadiers au 2e bataillon de volontaires du Haut-Rhin, et lieutenant-colonel en premier le 2 octobre suivant.

Il est promu général de brigade le 30 juillet 1793, et nommé provisoirement à la tête de la 36e demi-brigade le 1er septembre 1793. Il est blessé d’un coup de feu à la cuisse gauche le 7 septembre à la Bataille de Hondschoote. Le 25 septembre suivant il passe général de division et il est employé à l’armée de Rhin-et-Moselle le 13 juin 1795. Il est réformé le 13 février 1797.

Il est remis en activité le 27 juillet 1799 comme commandant de la 6e division militaire à Besançon et le 8 décembre 1799, il est envoyé à l’armée d’Italie. D’avril à juin 1800 il participe au siège de Gênes, et le 4 juillet 1800 il commande à Tortone. Il est réformé le 22 août suivant.

Il reprend une activité comme sous-préfet de Belfort le 25 janvier 1805, et il est fait chevalier de la Légion d’honneur le 29 mars 1805.

Il est créé baron de l’Empire le 12 mars 1811, et remplacé comme sous-préfet le 22 août 1814. Il est admis à la retraite le 26 janvier 1820.

Il meurt le 30 décembre 1830, à Belfort.

Armoiries[modifier | modifier le code]

- De sable au chevron échiqueté de gueules et d'or, accompagné en chef de trois étoiles d'argent posées une et deux : franc-quartier des barons tirés de l'armée, brochant au neuvième de l'écu - Livrées : noir, jaune, rouge, blanc

Sources[modifier | modifier le code]