François Xavier Bon de Saint Hilaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue
Cet article est une ébauche concernant un zoologiste, un botaniste ou un mycologue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

François Xavier Bon de Saint Hilaire
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Membre de

François Xavier Bon de Saint Hilaire (1678-1761), président de la Cour des comptes de Montpellier, est rentré dans l'histoire pour l'intérêt qu'il portait à l'utilisation de la soie d'araignée comme fibre textile.

Il fait paraître en 1710 un mémoire intitulé Dissertation sur l'araignée contenant la vertu & les propriétés de cet insecte, avec la qualité & l'usage de la soie qu'il produit & des gouttes qu'on en tire pour la guérison de l'apoplexie, de la léthargie et de toutes les maladies soporeuses. Celui-ci connaît un certain succès : il est réédité plusieurs fois et traduit dans plusieurs langues dont le chinois.

C'est à la suite de la parution de ce travail que René-Antoine Ferchault de Réaumur (1683-1757) étudie les avantages et les inconvénients de la production de la soie d'araignée. Pour lui, elle est trop onéreuse à produire et de moins belle facture que celle des vers à soie.

Il est créé marquis de Saint-Hilaire par lettres patentes, en octobre 1712, et élu associé libre de l'Académie royale des inscriptions et belles-lettres en 1750.