François Vernay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vernay.
François Vernay
Francoisvernay001.jpg
Jules Sylvestre, Portrait du peintre François Vernay, photographie, bibliothèque municipale de Lyon.
Naissance
Décès
(à 74 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

François Vernay, pseudonyme de Francis Miel[1], né le 1er novembre 1821 à Lyon, et mort dans la même ville le 7 septembre 1896 , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son activité commence au sortir de la classe de fleurs à l’École des beaux-arts de Lyon en 1844. Vernay devient dessinandier[2] de décors floraux pour l’industrie de la soie à Lyon. C’est sans doute sa rencontre avec François-Auguste Ravier en 1850 qui l’a profondément orienté sur la manière de son art. Il va rapidement commencer à alterner la peinture de fleurs et la peinture de paysage. Il abandonne sa palette sombre et la couleur fait son apparition dans sa peinture. À partir de 1865, il se tourne vers la nature morte à base de fleurs et de fruits.

Ses dessins préfigurent les hardiesses à venir de l’expressionnisme et du fauvisme.[réf. nécessaire]

Solitaire et méconnu François Vernay vécut pauvrement. Après une chute dans son atelier, il se casse le fémur et meurt à l'Hôtel-Dieu de Lyon.

Une rue du 5e arrondissement de Lyon porte son nom.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Nature-morte, huile sur bois. Coll. musée de Grenoble (inv. MG 1918).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Béraud, François Vernay peintre lyonnais, Lyon, Éditions de l'Art Libre, 1909.
  • Léon Lebreton, Dessins de paysage de François Vernay 1821-1896, Notes sur l'œuvre de François Vernay par R. Cantinelli, Lyon, impressions d'art Baise et Gouttagny, 1913.
  • Francois Vernay, Dominique Brachlianoff, Patrice Steffan, [catalogue de l'exposition au musée des beaux-arts de Lyon du 23 septembre-19 décembre 1999], RMN, 1999, 175 pages, (ISBN 2711838285)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Francis Miel, dit François Vernay », notice sur larousse.fr
  2. Dessinateur de cartons pour les canuts.