François Van Campenhout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Van Campenhout
Image dans Infobox.
François Van Campenhout.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Tessiture
Instrument
Œuvres principales

François Van Campenhout, né à Bruxelles (Duché de Brabant, Pays-Bas autrichiens) le et mort dans sa ville natale le , est un chanteur d'opéra, violoniste, chef d'orchestre, compositeur qui fut tour à tour français, néerlandais et enfin belge.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Van Campenhout est à l'origine de la première version de la musique de La Brabançonne, l'hymne national de la Belgique.

Il a fait partie de la troupe du Théâtre de la Monnaie de 1801 à 1805.

En reconnaissance au compositeur de l'hymne national, Charles Rogier lui obtint, en 1840, le vote par le parlement d'une pension de 1 200 francs.

Il fut initié à la franc-maçonnerie et fit partie de la loge des Amis philanthropes n°1 Bruxelles (GOB).

Ses funérailles, au cours desquelles les honneurs militaires furent rendus, furent célébrées en l'église Saint-Nicolas à Bruxelles le .

Il est inhumé au cimetière de Bruxelles à Evere.[réf. nécessaire]

Hommages et Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Décoré de la Croix de Fer
  • Créé chevalier de l'Ordre de Léopold par arrêté royal du
  • Une rue de Bruxelles porte son nom (arrêtés du Collège de la Ville de Bruxelles et ).

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :