François Scellier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scellier.

François Scellier
Illustration.
Fonctions
Député du Val-d'Oise
Élu dans la 6e circonscription

(15 ans et 1 jour)
Élection 16 juin 2002
Réélection 17 juin 2007
17 juin 2012
Législature XIIe, XIIIe et XIVe
Groupe politique Apparenté LR
Prédécesseur Jean-Pierre Delalande
Successeur Nathalie Elimas
Président du conseil général du Val-d'Oise

(11 ans et 5 jours)
Prédécesseur Jean-Philippe Lachenaud
Successeur Didier Arnal
Maire de Saint-Gratien

(18 ans et 4 jours)
Prédécesseur Lucien Cavelier
Successeur Jacqueline Eustache-Brinio
Conseiller général du Val-d'Oise

(30 ans et 16 jours)
Circonscription Canton de Saint-Gratien
Prédécesseur Francis Combes
Successeur Canton supprimé
Biographie
Date de naissance (83 ans)
Lieu de naissance Amiens (Somme)
Nationalité Française
Parti politique UMP
PRV
Les Républicains

François Scellier, homme politique français, né le à Amiens (Somme).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est élu député le , pour la XIIe législature (2002-2007), dans la sixième circonscription du Val-d'Oise. Membre du Parti radical, il fait partie du groupe UMP. Il est réélu en 2007 et en 2012. Le 8 novembre 2007, il a été jugé coupable de favoritisme par le tribunal correctionnel de Pontoise. Le tribunal a estimé que l’ancien maire avait enfreint les règles d’attribution de deux marchés publics en 1996, dont celui de l'extension de l'école Jean Zay, mais a prononcé une dispense de peine en considérant l'ancienneté des faits. Il est le doyen d'âge de l'Assemblée nationale au début de la XIVe législature, et préside à ce titre la première séance de la 14e législature de la Cinquième République. Il est à l'origine de deux textes adoptés en 2009 concernant le secteur du logement : la loi Scellier et la loi Scellier BBC.

Il soutient Nicolas Sarkozy pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016[1].

Mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]