François Saint-Macary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis François Saint Macary)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Macary et Macary.

François Saint Macary
image illustrative de l’article François Saint-Macary
Biographie
Naissance
à Orthez (France)
Ordination sacerdotale
Décès (à 71 ans)
à Saint-Grégoire (France)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Jean-Paul Vincent
Archevêque coadjuteur puis
archevêque de Rennes
Évêque coadjuteur puis évêque de Nice

Ornements extérieurs Archevêques.svg
Blason François Saint-Macary.svg
« Omnia in Christo constant » (Col 1,17)
« Tout se tient dans le Christ »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

François Saint-Macary ( à Orthez, Pyrénées-Atlantiques - au centre hospitalier de Saint-Grégoire, Ille-et-Vilaine), est un ecclésiastique français qui fut archevêque métropolitain de Rennes, Dol et Saint-Malo, de septembre 1998 à mars 2007.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Fils de Jean Saint-Macary, avoué, et d’Henriette Coulloumme-Labarthe, il a suivi des études de droits à Pau et des études de théologie à l'Université pontificale grégorienne à Rome. Il est titulaire d'une licence de théologie et d'une maîtrise de sciences économiques.

Prêtre[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse de Bayonne, il a partagé son ministère sacerdotal entre des fonctions paroissiales, l'aumônerie des lycées et des étudiants à Pau avant de devenir professeur puis supérieur du grand séminaire de Bayonne.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé évêque coadjuteur de Nice le 23 février 1983, il a été consacré le 24 avril suivant par Mgr Jean-Paul Vincent. Il est devenu évêque de ce diocèse le 30 avril 1984.

Le 14 novembre 1997, il est nommé archevêque coadjuteur de Rennes, auprès de Mgr Jacques Jullien, avant d'en devenir l'ordinaire le devenant ainsi le 92e évêque de Rennes.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a présidé la commission épiscopale pour l'unité des chrétiens. Il était également membre du Conseil pour la famille et les questions de société.

Le , il avait promulgué 84 nouvelles paroisses dans le cadre du redéploiement des paroisses.

La maladie l'emporte le . Il est enterré dans la crypte de la cathédrale Saint-Pierre de Rennes, le vendredi 30 mars 2007. Son successeur est Mgr Pierre d'Ornellas.

Sa devise épiscopale, tirée du verset 17 du chapitre premier de la lettre de Saint Paul aux Colossiens est « Omnia in Christo constant » (« Tout se tient dans le Christ »)[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]