François Saillant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Saillant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Coordinateur
FRAPRU
depuis
Biographie
Nationalité
Activités
Militant politique, écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Partis politiques
Membre de

François Saillant est un militant politique québécois. Il est coordonnateur et principal porte-parole, depuis 1979 (37 ans), du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), un regroupement national de défense et de promotion du droit au logement composé de 160 groupes de tous les coins du Québec. À ce titre, il a participé à de multiples batailles pour la mise en œuvre, le respect et la protection du droit au logement, et plus particulièrement en faveur du logement social. Ainsi, il a été actif dans la lutte contre le désengagement fédéral du financement du logement social au début des années 1990, puis la lutte pour la création du programme québécois, AccèsLogis, et plus récemment contre la fin des subventions aux logements sociaux existants.

Son implication au FRAPRU lui a également permis d’être partie prenante de nombreuses autres luttes urbaines et sociales. Il s’est engagé aussi engagé, à titre personnel, dans la solidarité avec les revendications et les luttes des peuples autochtones. Il a été candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Rosemont en 2007, 2008 et 2012. Il a écrit les livres La Régie du logement après 25 ans : un chien de garde efficace ? (2006) et Le Radical de Velours (2012), ce dernier chez M Éditeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1969 à 1973, il est membre du Parti québécois. De 1977 à 1982, il est militant, avec Françoise David, du groupe marxiste-léniniste En lutte!. Pendant les années 1980, il participe à Révoltes, une revue de gauche radicale. Pendant les années 1990, il se consacre au FRAPRU et, lors de la Crise d'Oka, à la cause autochtone.

En 1996, avec Françoise David, il se retire du Sommet sur l’économie et l’emploi pour protester contre le refus du gouvernement du Québec de rendre la politique de « déficit zéro » conditionnelle à l'éradication de la pauvreté.

En 2003, il prend part au comité initiateur du mouvement politique D'abord solidaire et devient en 2004 fondateur et porte-parole, toujours avec Françoise David, du mouvement Option citoyenne, ancêtre du parti Québec solidaire[1] dont il devient membre de son comité de coordination à sa naissance en 2006. Il demeurera membre de cette instance où il occupera différents postes jusqu'en mai 2015.

En 2002, il reçoit le prix Droits et libertés de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec. En 1998, 2006 et 2016, il agit comme délégué des groupes sociaux québécois actifs devant le Comité sur les droits économiques, sociaux et culturels de l'Organisation des Nations unies, à Genève.

En 2016, il reçoit le prix Leadership de l'ACHRU pour son leadership en amélioration des logements au Canada.

François Saillant a écrit deux livres La Régie du logement, après 25 ans, Un chien de garde efficace? en 2006 et Le radical de velours (M Éditeur, 2012) racontant son parcours militant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Priorités dans Rosemont : Logement social et décrochage scolaire », pressegauche.org,‎ (consulté le 7 janvier 2009).

Liens externes[modifier | modifier le code]