François Roca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Roca
François Roca en dédicace, Café du Commerce, Paris 2012.jpg
François Roca en 2012.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

François Roca est un illustrateur français né le à Lyon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de Lyon[1], François Roca étudie d'abord au lycée La Martinière dans la capitale des Gaules, puis à l’École nationale supérieure des arts appliqués à Paris et, enfin, à l'École Émile-Cohl à nouveau à Lyon où il rencontre en 1990 l'auteur et illustrateur Fred Bernard[1],[2]. Ensuite, il travaille comme illustrateur pour Je bouquine.

Il illustre, le plus souvent en peinture, de nombreux albums avec les auteurs Fred Bernard, Hubert Ben Kemoun ou Marie-Ange Guillaume. Ses ouvrages reçoivent régulièrement des prix.

Il réalise des couvertures de romans pour la jeunesse, comme la série Tom Cox.

François Roca est invité d'honneur de la Fête du livre jeunesse de Villeurbanne en 2003 sur le thème « L'autre ». Il en a réalisé l'affiche et présenté avec Fred Bernard une importante exposition à la Maison du livre, de l'image et du son.

Il est Chevalier des Arts et des Lettres en 2017[3].

En 2020, il est sélectionné pour représenter la France, pour le Prix Hans-Christian-Andersen, dans la catégorie Illustration[3], prix international danois.

En 2019, 2020 et 2021, il est sélectionné pour le prix suédois international, le Prix commémoratif Astrid-Lindgren[4].

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Anne Jonas, Solinké du grand fleuve, Albin Michel jeunesse, 1996. Prix Livre Mon Ami
  • Fred Bernard, La Reine des fourmis a disparu, Albin Michel jeunesse, 1996. Prix Sorcières 1997, prix Alphonse Daudet-Fontvieille Goncourt Jeunesse 1997, prix Jérôme Main 1996.
  • Fred Bernard, Le Secret des nuages, Albin Michel jeunesse, 1997.
  • Hubert Ben Kemoun, Un monstre dans la peau, Nathan, 1997.
  • Fred Bernard, Le Jardin de Max et Gardenia, Albin Michel jeunesse, 1998.
  • Fred Bernard, Le Train jaune[5], Albin Michel jeunesse, 1998.
  • Fred Bernard, Cosmos, Albin Michel jeunesse, 1999.
  • Fred Bernard, Monsieur Cloud nuagiste, Le Seuil, 1999.
  • Fred Bernard, Ushi, Albin Michel jeunesse, 2000.
  • Fred Bernard, Jésus Betz[6], Seuil jeunesse, 2001. Prix Baobab, Bourses Goncourt.
  • Hubert Ben Kemoun, Terriblement vert, Nathan, 2001
  • Fred Bernard, Jeanne et le Mokélé[1], Albin Michel jeunesse, 2001. Prix Alphonse Daudet, prix Goncourt Jeunesse, 2002
  • Fred Bernard, La Comédie des Ogres, Albin Michel jeunesse, 2003. Prix Crhrétien de Troyes 2003
  • Fred Bernard, L'Homme-Bonsaï[1], Albin Michel jeunesse, 2003.
  • Fred Bernard, L'Indien de la tour Eiffel[7], Albin Michel jeunesse, 2004.
  • Fred Bernard, Cheval Vêtu, Albin Michel jeunesse, 2005.
  • Fred Bernard, Uma, la petite déesse[8],[9], Albin Michel jeunesse, 2006.
  • Fred Bernard, Rex et moi, Albin Michel jeunesse, 2007.
  • Fred Bernard, Soleil noir[10], Albin Michel jeunesse, 2008
  • Fred Bernard, Le Pompier de Lilliputia, Albin Michel jeunesse, 2009.
  • Tami Lewis Brown, L'incroyable exploit d'Elinor[11] ((en) Soar, Elinor!), Albin Michel jeunesse, 2011
  • Fred Bernard, Anouketh, Albin Michel, 2011
  • Fred Bernard, La Fille du SamouraïAlbin Michel jeunesse, 2012
  • Fred Bernard, Rose et l'automate de l'opéra, Albin Michel Jeunesse, 2013
  • Fred Bernard, Anya et Tigre blanc, Albin Michel Jeunesse, 2015
  • Fred Bernard, Le fantôme du Cirque d'hiver : raconté par Spirit & Dino, Albin Michel jeunesse, 2016
  • Fred Bernard, La malédiction de l'anneau d'or[12],[13], Albin Michel jeunesse, 2017
  • Charlotte Moundlic, d'après une nouvelle de Guy de Maupassant, Le papa de Simon[14], Milan, 2017
  • Martha Jane Cannary (Calamity Jane), d'après sa correspondance, Calamity Jane[15], Albin Michel jeunesse, 2018
  • Charlotte Moundlic, d'après l'ouvrage des frères Grimm, Blanche Neige, Albin Michel, 2019

Quelques prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Décoration

Expositions récentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Eric Naulleau, « Textes et destin », Le Matricule des anges n°48, .
  2. Julie Poulet-Sevestre, « L’invité de La Rep’- Sous les pinceaux de François Roca », La République du Centre, .
  3. a b c et d (en) « HCAA Nominees 2020 », sur ibby.org, .
  4. a et b (en) Nominations 2021, et années précédentes, site officiel alma.se.
  5. « Avalanche de Noël », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  6. Cécile Pellerin, « Jésus Betz : "Freaks", signé Fred Bernard et François Roca », ActuaLitté, .
  7. Malika Person, « Point de fuite », Le Matricule des anges n°58, .
  8. Philippe-Jean Cattinchi, « Ganesh et Shiva expliqués aux enfants », sur Le Monde,
  9. Frédérique Roussel, « Uma, la petite déesse », sur Libération,
  10. Anne Godin, « Soleil noir », sur Ricochet,
  11. Martine Laval, « Avis critique de L'incroyable exploit d'Elinor, de Tami Lewis Brown, François Roca », Télérama, no 3184,‎ .
  12. Fred Ricou, « “La malédiction de l’anneau d’or”, nouveau conte de Roca et Bernard », ActuaLitté, .
  13. Laura Crevel-Floyd, « La lune et le soleil : une épopée noire et lumineuse », sur L'Express,
  14. Marine Landrot, « Le papa de Simon - Charlotte Moundlic, François Roca », Télérama, .
  15. Michel Abescat, « Livre pour enfants : “Calamity Jane”, un petit bijou directement venu Far West », Télérama, .
  16. a et b Lauréats du Prix Chrétien de Troyes, site ricochet-jeunes.org
  17. (it) Lauréats Foire du livre de jeunesse de Bologne 2000.
  18. Florence Noiville, « Un Baobab pour « Jésus Betz » », sur Le Monde,
  19. « Prix », sur Le Monde,
  20. Lauréats du Prix des Incorruptibles, site Ricochet.
  21. Lauréats du Prix Nénuphar de l'album jeunesse, site Ricochet, 2015.
  22. « Expo – Parole aux animaux met à l’honneur les illustrateurs jeunesse », article du site idboox.com, 10 avril 2019.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]