François Muratet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Muratet
Naissance (62 ans)
Casablanca, Drapeau du Maroc Maroc
Activité principale
Distinctions
Prix du polar SNCF
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Le Pied-rouge

François Muratet, né le à Casablanca au Maroc, est un écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Guitariste de rock, adepte du jeu de go, de boxe française et d'arts martiaux, il a également été militant politique. Devenu auteur de roman policier, il se reconnaît aujourd'hui comme auteur de « littérature d'intervention ». Plusieurs de ses romans furent primés. [1]. Il est le père de Louis Muratet, auteur de livres pour enfants.

Depuis 2011, il enseigne l'histoire et la géographie à l'ESPE de l'Académie de Versailles, après avoir été professeur de lycée professionnel, puis de collège à Tournan-en-Brie. Il fait partie, un temps, du conseil municipal de sa ville[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie de l'édition de poche du Pied-Rouge (Éd. Folio policier)
  2. « François Muratet a démissionné », sur leparisien.fr,
  3. Harzoune Mustapha, « François Muratet, Le pied-rouge, 1999 [compte-rendu] », sur persee.fr
  4. « Angoisse d'un premier polar », sur ladepeche.fr
  5. « Roman. Stoppez les machines !, de François Muratet nous entraîne dans une fiction à l'usine. », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le 15 mars 2018)
  6. Dinah Brand, « Une sale affaire à l'usine », sur lexpress.fr,
  7. Alexandra Schwartzbrod, « Volontaire pour l’Algérie », sur next.liberation.fr,
  8. « François Muratet : "En Algérie, la France a organisé une espèce de guerre civile, mobilisant des Algériens pour se battre contre leurs frères du FLN" », sur franceculture.fr
  9. « Chronique Livre : TU DORMIRAS QUAND TU SERAS MORT de François Muratet », sur quatresansquatre.com,
  10. « François Muratet premier lauréat du Noir historique », sur lanouvellerepublique.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]