François Mauriceau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un médecin image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un médecin français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

François Mauriceau
François Mauriceau (1637-1709).jpg

Portrait de François Mauriceau

Biographie
Naissance
Décès
Activités

François Mauriceau, né en 1637, mort le , est un médecin français. Après ses études de chirurgie, il est « prévôt du collège de chirurgie Saint-Côme ».

Contributions[modifier | modifier le code]

Maître chirurgien, et premier accoucheur de la Maternité de Paris, Mauriceau a donné à l'obstétrique ses lettres de noblesse en en faisant une spécialité à part. Il est notamment l'accoucheur des maîtresses de Louis XIV, impose l'accouchement sur un lit à l'horizontale (auparavant les femmes accouchaient souvent accroupies ou assises sur des « chaises de travail »)[1].

Mauriceau donne une description de la grossesse extra-utérine, et, comme la sage-femme allemande Justine Siegemundin (de) (1650–1705), mais indépendamment d'elle, a introduit la pratique de percer le sac amniotique pour faire cesser l’hémorragie dans le cas de placenta praevia.

En 1670, l'obstétricien anglais Hugh Chamberlen (traducteur de Mauriceau) cherche à lui vendre le secret d'un nouveau forceps. Mauriceau est révolté que la famille Chamberlen ait tenu secret un tel développement et les accuse d'escroquerie[2].

Dans le siècle de Mauriceau, peu de femmes survivaient à une césarienne et il prit parti contre cette intervention.

Publications[modifier | modifier le code]

François Mauriceau

François Mauriceau a contribué au virage du latin vers le français en publiant ses ouvrages dans cette dernière langue.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • R. Villey, F. Brunet, G. Valette, et al., Histoire de la Médicine, de la Pharmacie, de l´Art Dentaire Vétérinaire, Albin Michel-Laffont-Tchou, Paris, 1978
  • (de) Henning Schneider, et al., Die Geburtshilfe, Springer, 2003
  • (en) Ronald L. Young, Obstetrical Forceps : History, Mystery, and Morality, Houston History of Medicine Lectures, John P. McGovern Historical Collections and Research Center, 9 juillet 2011

Éponymie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carol Mann, Chérubins et morveux : Bébés et layette à travers le temps, Pygmalion, , 380 p..
  2. (en) The History Of Childbirth : Tools of the Trade.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]