François Marcela-Froideval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Marcela-Froideval
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

François Marcela-Froideval, né le , est un scénariste de bande dessinée, de jeu vidéo et de jeu de rôle.

Il est l'un des créateurs du premier magazine français sur le jeu de rôle, Casus Belli et, pour une certaine part, à l'origine de l'introduction du jeu de rôle en France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

[Quand ?] François Marcela-Froideval suit des études de lettres et de droit.[réf. souhaitée]

Carrière[modifier | modifier le code]

François Marcela-Froideval est le créateur du club de la rue d'Ulm et un des fondateurs du magazine Casus Belli dont il reste rédacteur en chef jusqu'à son départ pour les États-Unis.[réf. souhaitée]

Commençant sa carrière professionnelle comme « ludologue » chez Excelsior Publications (c'est-à-dire de facto directeur de publication des jeux pour l'éditeur Jeux Descartes), il participe également à la conception du journal Jeux et Stratégie (qui appartient au même groupe) et crée la Fédération française des jeux de simulation stratégique et tactique (FFJSST), dont il devient le président. C'est à cette époque qu'il fonde Casus Belli.[réf. souhaitée]

En 1982, il quitte la France pour devenir un assistant de Gary Gygax, le président de TSR (l'éditeur de Donjons et Dragons). Il reste quatre ans aux États-Unis, où il coécrit avec Gygax plusieurs livres de règles d’Advanced Dungeon and Dragons : le Monster Manual II (en) et l'Oriental Adventures.[réf. souhaitée]

De retour en France, il s'occupe de la distribution et de la traduction des produits TSR en France jusqu'en 1989. Puis il travaille pour la société d'édition de jeux vidéo Infogrames comme conseiller sur de nombreux titres, dont Drakkhen dont il signera le scénario. Il collabore ensuite avec l'équipe de Cryo Interactive pour laquelle il scénarise Dragon Lore 1 puis 2. En tout, il crée une vingtaine de jeux de plateau, dont Ave Tenebrae[1] et Fiefs et Empires, et de nombreux scénarios de jeux de rôles.[réf. souhaitée]

En 1988, il fait un passage éclair dans Pilote & Charlie, avec le Ninja de la nuit et Cauchemar, scénarisant deux planches dessinées respectivement par Henry Bismuth (maintenant peintre) et Tignous.[réf. souhaitée]

En 1989, il crée le premier tome des Chroniques de la Lune noire, cycle fantastique dessiné par Olivier Ledroit et édité chez Zenda, repris depuis par Dargaud. À partir de 1994, le dessin est repris par Cyril Pontet.[réf. souhaitée]

Publications[modifier | modifier le code]

Auteur de livres de jeux de rôle[modifier | modifier le code]

Scénariste de bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Auteur de jeux de plateau[modifier | modifier le code]

  • Ave Tenebrae (1982)[1]
  • Fiefs et Empires

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Ave Tenebrae (1982) » sur le site http://boardgamegeek.com - consulté le 25 janvier 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]