François Louis Dubois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dubois.
François Louis Esprit Dubois
Fonctions
Député du Haut-Rhin

(3 ans, 1 mois et 20 jours)
Gouvernement Convention nationale
Député au Conseil des Cinq-Cents

(4 ans, 2 mois et 13 jours)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Colmar (Haut-Rhin)
Date de décès (à 46 ans)
Lieu de décès Colmar (Haut-Rhin)
Nationalité Drapeau de la France Française
Parti politique Modérés
Profession Avocat
Commissaire général de police
députés du Haut-Rhin

François Louis Esprit Dubois né le à Colmar et décédé le à Colmar (Haut-Rhin).

Biographie[modifier | modifier le code]

Avocat à Colmar, avant la Révolution, il est élu député à la Convention par le département du Haut-Rhin. Il siège parmi les modérés. Lors du Procès de Louis XVI, il affirma contre Louis Antoine Léon de Saint-Just : " Je ne suis pas juge, Ce caractère n'appartient à aucun de nous... Je vois dans Louis et sa famille un moyen de repousser les maux de la guerre. Vous vous l'ôtez en prononçant un arrêt de mort. Je vote pour la réclusion jusqu'à la paix". Il remplit des missions aux armées du Nord et de Sambre-et-Meuse. Élu au Conseil des Cinq-Cents, il fut envoyé le 17 messidor an VI dans les iles Ioniennes comme commissaire pour les organiser en départements. Napoléon Bonaparte en fit un commissaire général de police à Lyon. Il est souvent confondu avec Louis Nicolas Dubois préfet de police.

Sources[modifier | modifier le code]