François Logerot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Logerot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Premier président de la Cour des comptes
-
Président de chambre à la Cour des comptes
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinctions

François Logerot, né le à Nancy (Meurthe-et-Moselle), est un magistrat français. Il est premier président de la Cour des comptes de mars 2001 à juillet 2004[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lauréat du concours général en géographie en 1952[2], il entre à la Cour des Comptes à sa sortie de l'ENA en 1962. Il fait un passage au ministère des Rapatriés de à . Il devient adjoint au secrétaire général de la marine marchande en 1969, puis Directeur de l'administration générale et des gens de mer au secrétariat général de la marine marchande de 1974 à 1978.

De à , il est secrétaire général adjoint de la Cour des comptes puis secrétaire général de à . Il est Rapporteur général adjoint, puis rapporteur général du comité du rapport public et des programmes de la Cour des comptes et président de la 1re chambre de la Cour des comptes de 1997 à 2001 avant de devenir 34e Premier président de la Cour des comptes de 2001 à 2004.

Il est président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques de 2005 à 2020. Il a bénéficié en cours de mandat d'une augmentation de 53% de sa rémunération, décidée par le gouvernement d'Edouard Philippe. Anticor a dénoncé une décision de nature à entraver son objectivité[3]. Son successeur dans cette dernière fonction est Jean-Philippe Vachia[4].

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]