François Kersaudy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Kersaudy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Nationalité
Activité
Père
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse
Distinctions
Grand prix du livre d'histoire de la Société des gens de lettres (d) ()
Grand prix de la biographie politique (d) ()
Ordre de l'Empire britannique ()Voir et modifier les données sur Wikidata

François Kersaudy est un historien français né en 1948, spécialisé dans l'histoire contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

François Kersaudy est le fils du polyglotte Georges Kersaudy.

Ancien élève du lycée français de Vienne (Autriche), diplômé de l'Institut d'études politiques (Relations internationales, 1970)[1] et docteur en histoire (1976)[2], il parle neuf langues[réf. souhaitée] et est l'auteur de nombreux ouvrages écrits en français et en anglais. Il a enseigné l'histoire contemporaine à Oxford, puis a été professeur de langues anglaises et anglo-saxonnes à l'université de Paris-I Panthéon-Sorbonne[3]. Il dirige aux éditions Perrin la collection « Maîtres de guerre ».

Il est spécialiste de l'œuvre du général de Gaulle et de celle de Winston Churchill, dont il a retraduit les Mémoires de guerre[4]. Il a écrit le premier (et le seul) ouvrage consacré aux relations entre de Gaulle et Churchill[5],[6], en anglais d'abord, puis en français. Il est le seul biographe français de Göring, Mountbatten et MacArthur. Sa biographie de Winston Churchill a reçu le grand prix d’histoire de la Société des gens de lettres de France[7] et le grand prix de la biographie politique 2009.

François Kersaudy est chroniqueur sur le site internet du Point, sur le blog « Projecteur ». Il est membre du conseil scientifique de l'institut Charles-de-Gaulle.

Télévision[modifier | modifier le code]

Il participe ponctuellement à l'émission Secrets d'histoire, présentée par Stéphane Bern. Il a notamment collaboré aux numéros suivants :

Décoration[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Stratèges et Norvège 1940, les jeux de la guerre et du hasard, Hachette, 1977.
  • Churchill and de Gaulle, Collins, 1981 (Yorkshire Post best first work Award, 1982).
  • De Gaulle et Churchill, Plon, collection Espoir, 1982, (ISBN 2-259-00884-4), traduction par l'auteur.
  • (no) Vi stoler paa England, Aschehoug, Oslo, 1990 (en norvégien seulement).
  • 1940. La guerre du fer, Tallandier, Paris, 1987[11].
  • Winston Churchill : le pouvoir de l'imagination, Tallandier, 2001 et 2009 ; nouvelle édition revue et augmentée, 2015.
  • Churchill et Monaco, éditions du Rocher, 2002.
  • Churchill contre Hitler, Tallandier, 2002.
  • De Gaulle et Roosevelt : le duel au sommet, Perrin, 2004 (prix Henri-Malherbe 2005, prix Maurice-Baumont 2005).
  • L'Affaire Cicéron : 1943, Perrin, 2005.
  • Lord Mountbatten, Payot, 2006 (prix Guillaume-le-Conquérant de la biographie 2006).
  • Nouvelle traduction, introduction et commentaires des Mémoires de guerre de Winston Churchill, Tallandier, 2009 et 2010.
  • Hermann Goering : le deuxième homme du IIIe Reich, Perrin, 2009.
  • Le Monde selon Churchill : sentences, confidences, prophéties et reparties, Tallandier, 2011.
  • Hitler, Perrin, 2011 (collection Maîtres de guerre).
  • Staline, Perrin, 2012 (collection Maîtres de guerre).
  • Les Secrets du Troisième Reich, Perrin, 2013.
  • Stalingrad, Perrin, .
  • MacArthur, Perrin 2014 (collection Maîtres de guerre).
  • Les Derniers Secrets du Troisième Reich, avec la collaboration de Yannis Kadari, Perrin, 2015, 300 p. (ISBN 978-2262050733).
  • Tous les secrets du Troisième Reich, avec la collaboration de Yannis Kadari, Perrin, 2017, 480 p. (ISBN 978-2262068219).
  • Le Monde selon de Gaulle, t. 1, Tallandier, 2018, 336 p. (ISBN 979-1021006522).
  • Le Monde selon de Gaulle, t. 2, Tallandier, 2019, 470 p. (ISBN 979-1021037311).
  • De Gaulle, stratège au long cours, Perrin, 2020, 336 p. (collection Maîtres de guerre). (ISBN 978-2262078935).
  • La liste de Kersten, Fayard, 2021, 350 p. (ISBN 978-2213713274).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]