François Jonquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
François Jonquet
François Jonquet - 2015.jpg

François Jonquet en 2015.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

François Jonquet est un écrivain et critique d'art français né le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

François Jonquet [2]sera critique de cinéma au Quotidien de Paris (1987-1992). Il collabore au mensuel Globe[3]. Il sera responsable du service cinéma de Globe-Hebdo (1993-1994) et de L’Événement du jeudi (1998-2001). Parallèlement, dans les mêmes journaux, il écrit sur l’art. Il sera responsable des pages art contemporain de Nova Magazine (1997-2004). Depuis 2005, il collabore à Art Press. Il est membre de l’Association internationale des critiques d'art (AICA).

Depuis 2008, il vit entre Berlin et Paris.

Écrits[modifier | modifier le code]

En 1992, François Jonquet publie la monographie du sculpteur Philippe Hiquily (Le Cercle d'art)[4].

En 1993, il rencontre les artistes britanniques Gilbert & George. En 2005 sera publié chez Phaidon[5] un livre d’entretiens, résultat d’années de complicité, Gilbert & George, Intimate conversations with François Jonquet, et, chez Denoël, sa version française (2004)[6]. Le livre est disponible en version de poche dans la collection Les Cahiers Rouges, Grasset (2016) [7].

En 2000, il renoue avec une connaissance de jeunesse, Jenny Bel’Air, qu’il fréquentait lors de ses années de nightclubbing ; elle était l’une des physionomistes du Palace puis des Bains Douches[8]. François Jonquet publie l'année suivante sa biographie, un livre choral[9] où, dans une première partie, 21 amis, connaissances (Pierre et Gilles, Bambou, Marie-France…) racontent leur « Jenny », puis dans une deuxième partie, l’intéressée livre sa version de sa vie (Jenny Bel’Air, une créature, Éditions Pauvert, 2001)[10].

Avec Et me voici vivant (Éditions Sabine Wespieser, 2006)[11], François Jonquet témoigne d’un plongeon dans la folie.

En 2007, autre rencontre marquante, celle de l’acteur Daniel Emilfork[12]. François Jonquet fera le récit de l’ultime année de la vie de cet immense comédien de théâtre, cantonné au cinéma par son visage hors norme, principalement à des rôles de méchant (Sabine Wespieser, 2008)[11].

En 2014, il publie chez Sabine Wespieser Les Vrais Paradis[11], un roman initiatique qui se déroule de 1979 à 1984 au Palace.

Livres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Récit[modifier | modifier le code]

Livres d’art[modifier | modifier le code]

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications dans des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]


Télévision[modifier | modifier le code]

Documentaire[modifier | modifier le code]

  • Les Années Palace, de François Jonquet, réalisé par Chantal Lasbats (2005, France 5, 1h20)[14].
  • Exhibition. Le double. Rédacteur en chef Jean-Yves Jouannais. Gilbert & George (2004, Arte France, MK2 TV)[15].

Chroniqueur[modifier | modifier le code]

  • 7 art à la une, TF1: émission culturelle (1989-1993) présentée par François Bachy. Collaborateur régulier (critique de cinéma).
  • Sortie de secours, Paris Première: émission culturelle (1992-1994) présentée par Pierre-Luc Séguillon. Collaborateur régulier (critique de cinéma).
  • Le Journal de la culture, I Télé, 2005-2007 présenté par Olivier Benkemoun. Chroniqueur art contemporain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Rencontres et articles[modifier | modifier le code]