François Jonquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Jonquet
François Jonquet - 2015.jpg

François Jonquet en 2015.

Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

François Jonquet est un écrivain et critique d'art français né le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

François Jonquet [2]a été critique de cinéma au Quotidien de Paris (1987-1992). Il a collaboré au mensuel Globe[3]. Il a été responsable du service cinéma de Globe-Hebdo (1993-1994) et de L’Événement du jeudi (1998-2001). Parallèlement, dans les mêmes journaux, il a écrit sur l’art. Il fut responsable des pages art contemporain de Nova Magazine (1997-2004). Depuis 2005, il collabore à artpress. Il est membre de l’Association internationale des critiques d'art (AICA).

Depuis 2008, il vit entre Berlin et Paris.

Écrits[modifier | modifier le code]

En 1992, François Jonquet publie la monographie du sculpteur Philippe Hiquily (Le Cercle d'art)[4].

En 1993, il rencontre les artistes britanniques Gilbert & George. En 2005 sera publié chez Phaidon[5] un livre d’entretiens, résultat d’années de complicité, Gilbert & George, Intimate conversations with François Jonquet, et, chez Denoël, sa version française (2004)[6]. Le livre est disponible en version de poche dans la collection Les Cahiers Rouges, Grasset (2016) [7].

En 2000, il renoue avec une connaissance de jeunesse, Jenny Bel’Air, qu’il fréquentait lors de ses années de nightclubbing ; elle était l’une des physionomistes du Palace puis des Bains Douches[8]. François Jonquet publie l'année suivante sa biographie, un livre choral[9] où, dans une première partie, 21 amis, connaissances (Pierre et Gilles, Bambou, Marie-France…) racontent leur « Jenny », puis dans une deuxième partie, l’intéressée livre sa version de sa vie (Jenny Bel’Air, une créature, Éditions Pauvert, 2001)[10].

Avec Et me voici vivant (Éditions Sabine Wespieser, 2006)[11], François Jonquet témoigne d’un plongeon dans la folie.

En 2007, autre rencontre marquante, celle de l’acteur Daniel Emilfork[12]. François Jonquet fera le récit de l’ultime année de la vie de cet immense comédien de théâtre, cantonné au cinéma par son visage hors norme, principalement à des rôles de méchant (Sabine Wespieser, 2008)[11].

En 2014, il publie Les Vrais Paradis[11], (Sabine Wespieser ) un roman initiatique qui se déroule de 1979 à 1984 au Palace.

En 2018 , il publie aux Éditions du Seuil, Je veux brûler tout mon temps. Il décrit ainsi ce livre sur le site du Seuil. Personnage marquant du livre, Josiane Balasko, qui fut la grande amie de Valérie Lang, a donné une lecture du livre.


Livres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Livres portraits[modifier | modifier le code]

Livres d’art[modifier | modifier le code]

Publications dans des ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Documentaires[modifier | modifier le code]

  • Exhibition. Le Double, avec Jean-Yves Jouannais. Gilbert & George (2004, Arte France, MK2 TV)[15].
  • Les Années Palace, de François Jonquet, réalisé par Chantal Lasbats (2005, France 5, 1h20)[16].

Chroniqueur[modifier | modifier le code]

  • 7 art à la une, TF1: émission culturelle (1989-1993) présentée par François Bachy. Collaborateur régulier (critique de cinéma).
  • Sortie de secours, Paris Première: émission culturelle (1992-1994) présentée par Pierre-Luc Séguillon. Collaborateur régulier (critique de cinéma).
  • Le Journal de la culture, I Télé, 2005-2007 présenté par Olivier Benkemoun. Chroniqueur art contemporain.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Rencontres et articles[modifier | modifier le code]