François Hippolyte Lalaisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Ne doit pas être confondu avec Charles de Lalaisse.
François Hippolyte Lalaisse
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Distinction

François Hippolyte Delalaisse alias Lalaisse, né le à Nancy[1] et mort le dans le 6e arrondissement de Paris[2], est un peintre et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Augustin Delalaisse, géomètre, et de Thérèse Barbe Louise Perrez[1]. Il arrive à Paris dans les années 1830 et y devient élève de Charlet. Il est plus tard son adjoint puis son successeur en qualité de professeur de dessin à l'École polytechnique où il enseigne de 1839 à 1877[3]. L'exercice de cette fonction lui vaut d'être décoré de la Légion d'honneur en 1875[4].

C'est le père de Cham qui lui acheta son premier tableau.

L'éditeur Pierre Henri Charpentier lui confia son livre sur les Costumes et vues pittoresques de la Bretagne (1848)[5].

Il expose au Salon à partir de 1835.

Lalaisse a publié une grande quantité[réf. souhaitée] de lithographies sur les costumes régionaux ou les uniformes.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Empire français : L'armée et la garde impériale par Lalaisse.
  • L'Armée Française et ses Cantinières. Paris.
  • Types militaires du troupier français Paris-Morier-1860.
  • La Garde Nationale à Cheval pendant le Siège de Paris. Illustré de 13 dessins par H. Lalaisse, 3 compositions de R. Goubie et 8 Portraits par Edmond Morin. Paris, Bonaventure, 1871.
  • Louis Moll, Eugène Nicolas Gayot : La connaissance générale du cheval : études de zootechnie pratique, avec un atlas de 160 pages et 103 figures dessinés par François Hippolyte Lalaisse et gravées par Huyot.
  • Galerie Armoricaine. Costumes et vues pittoresques de la Bretagne. Nantes, Charpentier Père et Fils, 1848.
  • Nantes et la Loire-Inférieure. Monuments anciens & modernes, Sites & Costumes pittoresques. Accompagnés de Notices historiques, archéologiques, descriptives, par Pitre Chevalier, Emile Souvestre et une société d'hommes de lettres du Pays. Nantes, Charpentier, 1850.
  • La Normandie illustrée. Monuments, sites, costumes de la Seine - inférieure, de l'Eure, du Calvados, de l'Orne et de la Manche. Nantes, Charpentier père, 1854.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Extraits de la Galerie Armoricaine[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Cuisenier, Denise Delouche et Simone Lossignol, François Hippolyte Lalaisse, Ouest-France,
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol.8, Gründ, 1999.
  • Frédéric Maguet et Anne Tricaud, Parler provinces, des images, des costumes, Les Dossiers du Musée national des Arts et Traditions populaires, Paris, 1994.
  • Ségolène Le Men, Les Français peints par eux-mêmes - Panorama social du XIXe siècle, Musée d'Orsay, 1993.
  • Jean Cuisenier, Denise Delouche et Simone Lossignol, François Hippolyte Lalaisse et la Bretagne, un carnet de croquis et son devenir, Brest ; Paris, Éd. de la Cité, , 221 p. (ISBN 2-85186-031-3, notice BnF no FRBNF34836085)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :