François Guye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

François Guye, né le à Genève, est un musicien suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il commence le violoncelle à l'âge de 5 ans et entre plus tard dans la classe d'André Navarra. Il rencontre également le grand maître Pierre Fournier, avec qui il se lie d'amitié, et qui lui lègue, après sa mort, son violoncelle. Lauréat de nombreux prix internationaux (Vienne, Prague), il remporte en 1979[1] le concours de Genève.

Depuis 1979, il est le 1er violoncelliste solo de l'Orchestre de la Suisse romande. En plus de ce poste, il est également professeur[2] au Conservatoire de musique de Genève.

François Guye témoigne d'un grand amour pour la musique de chambre. Il a ainsi souvent joué avec des formations telles que le Quatuor Sine Nomine[3],[4],[5], le Quatuor Melos, le Quatuor Terpsycordes, le Tokyo String Quartet[6], et des artistes comme Pascal Devoyon, David Lively, Christian Favre[7] et bien d'autres. Il est par ailleurs membre fondateur du Quatuor Schumann, formation qui se profile comme particulièrement appréciée.

Il a joué en soliste[8] avec l'Orchestre Symphonique de Vienne, l'Orchestre de la radio de Francfort, l'Orchestre National Bordeaux Aquitaine ou l'Orchestre de la Suisse Romande, et sous la direction de grands chefs tels que Horst Stein[9], Armin Jordan, Günther Herbig ou encore Fabio Luisi et Roudolf Barchaï.

Ses interprétations de grandes œuvres telle que les suites pour violoncelle de J.S. Bach et du concerto pour violoncelle et orchestre Tout un monde lointain d'Henri Dutilleux ont été acclamées par la presse et le public. Le disque[10] qu'il a réalisé avec Pascal Rogé a reçu le Prix de l'Académie Charles Cros.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Guye 1er Prix », sur rts.ch (consulté le 15 mars 2016)
  2. « François Guye | HEM », sur www.hesge.ch (consulté le 15 mars 2016)
  3. Claves records official, « Quatuor Sine Nomine - Johannes Brahms: String Sextet No.2 in G Major, Op.36 (1865) », (consulté le 15 mars 2016)
  4. Claves records official, « Quatuor Sine Nomine - Franz Schubert: String Quintet in C Major - Op. 163, D. 956 », (consulté le 15 mars 2016)
  5. « Quatuor Sine Nomine », sur www.quatuorsinenomine.ch (consulté le 15 mars 2016)
  6. « Tokyo String Quartet "The Final Tour" »
  7. « Photos », sur Christian Favre (consulté le 15 mars 2016)
  8. « Un défi Beethovenien », sur www.letemps.ch (consulté le 16 mars 2016)
  9. messer citrazzo, « Khatschaturian - Cello concerto, F.Guye », (consulté le 15 mars 2016)
  10. « François Guye : Debussy-sonates-quatuor - écoute gratuite et téléchargement MP3 », sur musicMe, (consulté le 15 mars 2016)